Conseils utiles

Se baigner nue: la beauté d'un corps nu de Dina Templeton

Pin
Send
Share
Send
Send


2 histoires amusantes sur le naturisme le week-end dernier.

Introduction: nous sommes allés au rassemblement ESTA MEPhI organisé par un "petit" groupe amusant composé de trois familles naturistes, 2 personnes - familles nombreuses, une famille - 2 enfants. Total dans le parking 5 adultes et 8 enfants de 2 à 13 ans. (Madhouse, bien sûr, mais amusant :-))

Maintenant les histoires:
1. Nous allons nager à Nerskaya. Quatre enfants plus âgés (la moitié d'entre eux sont les miens) avec l'un des papas ont traversé la rivière et ont pris le soleil sur la rive opposée. Je nage avec les plus jeunes «membres de l'équipe» dans des eaux peu profondes au large de la côte. Une autre partie du groupe se tient sur le rivage et se demande s’ils veulent vraiment nager :-)
Les kayaks apparaissent sur la rivière. 4 équipages. Notre camarade de la rive opposée (également un passionné de kayak) proclame haut et fort: "bonjour à ses amis pilleurs d'eau." Deux équipages passent en agitant les mains en guise de salutation et la troisième question se pose: "Les gars, quel est le nom de votre secte"? :-))))))

2. Le lendemain. La route de retour à la gare de Podosinki. A quelques kilomètres de la gare se trouve un joli étang. Le souhait général est de faire une halte avant de monter à bord du e-ku.
Sur notre place préférée toujours sur le chemin, deux cyclistes sont assis. Ne nagez pas, détendez-vous. Très poliment, nous demandons la permission de nager ici avec des enfants sans vêtements (nous demandons vraiment - en d’autres termes, si la réaction était négative, nous irions chercher un autre lieu).
Très calmement, ils répondent: "Oui, baigne-toi, je te prie, quel est le problème pour nous", mais ensuite ils filment et partent rapidement. Nous ne savions toujours pas, si nous les confondions encore ou s'ils allaient eux-mêmes partir, qui le réglerait maintenant.

Pin
Send
Share
Send
Send