Conseils utiles

5 conseils puissants sur la façon de devenir la femme parfaite pour votre mari

Pin
Send
Share
Send
Send


Comme l’hypnose, le mariage est un état de conscience modifié. Plus vous y plongez, plus vous pouvez changer. Un avertissement: si vous ne supportez pas la solitude, ne vous mariez pas.
Karl Whitaker

Qu'est-ce qu'être une femme?

Cette question est posée par de nombreuses femmes ayant vécu pendant un certain temps avec leur autre moitié. Après que toutes les tentatives visant à établir une relation avec son mari aient été épuisées, la femme, à la suite de nombreuses années de mariage, en vient à la conclusion que la relation de couple cesse de la satisfaire. Ils deviennent inégaux, douloureux, destructeurs ou l'ont été dès le début. L'équilibre entre ce que donne la femme et ce qu'elle reçoit dans le mariage est rompu. Une femme reste avec le sentiment de recevoir moins qu'elle ne donne, ou même de se sentir trompée dans ses espoirs et ses attentes vis-à-vis de son partenaire. C'est une autre histoire qu'un partenaire marié n'est pas obligé de se comporter conformément aux attentes d'un autre. Dans un mariage, un couple, vous pouvez grandir et vous développer, mais vous pouvez être malade, souffrir, vous mettre en colère, exiger, combattre, en un mot, vivre dans le sentiment que vous donnez plus que ce que vous recevez en retour. Sentez-vous misérable, trompé, attendez quelque chose et soyez fâché de ne pas l'avoir reçu.

Dans cet article, nous allons parler de la manière d'être une femme, de devenir égaux, de donner à votre homme l'occasion de prendre soin de vous et de vous montrer, de cesser de fréquenter, de laisser tomber le contrôle et de donner la liberté à autrui et à soi-même, ainsi que des obstacles rencontrés le long du chemin.

Les femmes "fortes" sont laissées seules.

Si nous essayons de revenir un peu en arrière dans l’histoire, nous verrons que la société russe moderne est la deuxième, troisième génération de l’après-guerre. C’est-à-dire que nous sommes des personnes qui ont grandi dans des familles où, en règle générale, les femmes prédominaient et c’est elles qui ont abordé diverses questions relatives à la famille. De nombreux hommes, retrouvés sur le front, sont morts et ne sont pas revenus. Ou sont restés handicapés, ce qui a réduit leur capacité juridique. Les femmes ont dû s'adapter à la vie, même pendant la période des hostilités, pour assumer toutes sortes de fonctions, hommes et femmes. Les femmes ont été obligées d'assumer la responsabilité de la famille et des enfants. C’est pourquoi, les descendants actuels de ces familles ne savent souvent tout simplement pas quel est le rôle du père dans la famille, quelles sont, parmi le grand nombre de responsabilités familiales fonctionnelles, les hommes et quelles sont les femmes. Il semblerait que le monde soit maintenant restauré. Année après année, nous rendons hommage aux vétérans, qui deviennent de moins en moins chaque année. Dans le même temps, la famille actuelle est une famille dans laquelle, très souvent, une femme domine. Les femmes construisent une carrière, gagnent de l'argent, prennent le pouvoir en mains et se comportent exactement de la même manière dans la famille. À un moment donné, une telle femme se trouve «brisée», car avec le succès externe dans la vie sociale, elle se sent inférieure dans ses relations personnelles. Souvent, ces femmes se tournent vers un spécialiste en psi pour obtenir de l'aide, comprendre et se rendre compte qu'elles ne peuvent pas construire leur vie personnelle sans aide. L'habitude de trop assumer, de "traîner" le fardeau de la responsabilité détruit la relation. Comme le rôle du partenaire dans de telles relations n’est pas clair, il est obligé de se sentir "inutile". Il est difficile pour les femmes «fortes» d'admettre qu'elles ont besoin d'un homme. Parfois, il est difficile de l'admettre même pour elle-même. Il est difficile de reconnaître et de ressentir sa faiblesse, sa vulnérabilité, il est difficile d’être obligé de demander à un homme quelque chose pour lui-même. Si vous regardez un peu en arrière dans la famille parentale de la femme, alors, en règle générale, sa mère était la mère ou la grand-mère principale, elle gérait l’argent et prenait des décisions. Ou cette famille, à laquelle l’homme n’a pas participé du tout (les parents étaient divorcés, le chef de la maladie physique ou mentale de la famille, des relations distantes entre époux) et la femme a grandi dans l’ignorance de ce à quoi l’homme était destiné et, plus important encore, comment nouer des relations avec lui. Frustré dans sa position masculine, un homme boit, a des histoires d'amour de côté, des difficultés au travail, gaspille de l'argent, etc. Il est implicitement en colère contre celui qui a volé son rôle, n'est pas toujours en mesure de l'exprimer clairement, ne sait pas comment exprimer sa protestation et son mécontentement. Souvent, il n'a simplement pas la force de se défendre. Son père avait les mêmes difficultés, ou il participait officiellement à l'éducation de son fils ou était simplement absent. Alors, les femmes ont pris le pouvoir dans la famille, et non, parce qu'elles le désiraient tellement! Ils ont été forcés de le faire, la compulsion est devenue l'histoire, le rôle familier d'une femme russe, qui a beaucoup de chance, vieillit rapidement, demande peu pour elle-même. À un moment donné, les femmes semblaient avoir oublié comment faire confiance aux hommes. Ils ont oublié, ne savaient pas, ont oublié comment, ou n'ont tout simplement pas appris comment faire confiance à un homme, un mari. Le dictionnaire explicatif de Dahl définit le mot confiance comme "croire, confier, donner sur la foi, sur la conscience, autoriser, compter sur qui, croyez-le". La racine de ce mot est «foi», les femmes ne croient plus en l'homme. "Il ne peut pas, je le lui dois", "Il n'est pas capable ...". Les femmes cherchent du travail pour les hommes, donnent et choisissent des cadeaux à leurs proches, enfoncent des clous, nettoient des pipes. Ainsi, ils "accumulent" la colère contre les hommes, inconsciemment, ne voulant pas cela, priver un homme de la foi en lui-même. Les femmes ne savent pas croire qu'un homme est capable de décider, de gérer les processus familiaux. «Si ce n'est pas moi, alors il ne fera rien», dit la femme. Et en ce moment, une femme ne permet pas à son mari de prendre le pouvoir, d'assumer des responsabilités, de sentir sa part de responsabilité vis-à-vis de sa famille, d'être un adulte, de se sentir comme un homme, un protecteur. Le mot "mariage" (mariage) est emprunté à la vieille langue slave, dans lequel il signifie "mariage" et est formé à l'aide du suffixe - du verbe "frères" - "prendre". La connexion du mot "mariage" avec ce verbe est confirmée par l'expression "marier", le dialecte "marier" - "marier", l'ukrainien "volé" - "marier". Le verbe «frères» (signifiant à l’origine «porter») tel qu’il est appliqué au mariage signifie «saisir», «enlever». Le fait est que la base du mariage parmi les anciens Slaves était l'enlèvement d'une fille d'un autre clan ou d'une autre tribu. Cela établit initialement une répartition claire du pouvoir dans la famille.

Le problème de la famille russe est que très rarement, avant le mariage, les partenaires parviennent à traverser la phase de la monade (quand une personne vit seule, essaie de se reconnaître, ses habitudes et ses préférences, mûrit pour former des relations de couple, comment profiter de sa solitude). Dans notre pays, une personne qui n'a pas achevé la séparation de ses parents entre immédiatement dans une nouvelle famille, son couple conjugal (dyade). Ainsi, historiquement, une jeune personne vivant séparément semble plutôt étrange. Et plus près de 30 ans, beaucoup se poseront la question "Pourquoi n'êtes-vous pas marié / pas marié?". C’est-à-dire la phase où une personne qui termine une séparation / séparation de parents vit seule, comprenant mieux qui elle est, ce qu’elle veut, quel partenaire lui convient le mieux, sans mûrir dans la vie de famille. Dans la pratique, une personne d'une famille où une dictature domine habituellement tombe dans une autre, où elle construit des relations similaires.

Toute ma vie, j'ai été le chef de la famille, comme ma femme l'avait commandé avant le mariage

L'incrédulité d'une femme envers un homme sape sa confiance en soi. Tout cela se transforme en installation "Pourquoi essayer, si je suis toujours mécontent, pourquoi le faire, s’ils ne croient pas en moi de toute façon?" Dans une telle famille, l'homme et la femme ont chacun leurs revendications les plus profondes. «Elle décide de tout elle-même et je n'ai pas de place, je me sens inutile», dit l'homme. «Il est faible et indécis, on ne peut lui faire confiance», rétorque la femme. En gros, voici comment une famille perçoit une consultation familiale et c’est une thérapie familiale pour un tel couple qui peut être un moyen de sortir de l’impasse, une tentative de réaliser et de changer les rôles habituels, en recevant les commentaires du spécialiste en psi. Mais, en règle générale, un tel couple dans lequel la crise s'aggrave reste dans le scénario habituel de l'interaction pour les deux. En cela, des enfants, des garçons et des filles naissent et grandissent, qui, passionnément réticents à répéter les scripts parentaux, écrivent comment ils seront copiés dans leur propre famille. En effet, devant les yeux, en règle générale, il existe peu d’autres formes d’interaction entre les sexes dans une famille parentale individuelle et dans l’histoire de la famille dans son ensemble. Grand-mère a élevé son grand-père, son père et son père ... Lorsque les rôles des hommes et des femmes sont confondus, chacun des partenaires peut se réclamer de l'autre, son mari ayant enlevé le rôle (et son comportement habituel) de l'autre. Il n'y a pas de respect qui soutiendrait chacun des partenaires, le «incrémenterait» à son sexe, permettrait de se sentir comme une femme dans les affaires purement féminines et un homme dans les affaires masculines. Ici, nous pouvons discuter des responsabilités des femmes et des hommes. Nous parlons de la nécessité de veiller à ce qu'il n'y ait pas de lutte acharnée entre les partenaires du mariage, car il est possible qu'un père élève des enfants et qu'une femme gagne sa vie, chacun d'eux. parmi eux, il y a un vrai respect et de la gratitude envers l'autre pour les soins prodigués. Il y a une répartition claire de la zone, une responsabilité sans prétention, il y a un accord sur la façon dont cette famille fonctionne pour le moment. Dans son livre «The Art of Love», Fromm parle de respect comme suit: «Le respect n'est pas la peur et le respect, il signifie, conformément à la racine du mot (hespicere = regarder), la capacité de voir une personne telle qu'elle est, de reconnaître son caractère unique. individualité. Respect signifie le désir que l'autre personne grandisse et se développe telle qu'elle est. Le respect implique donc un manque d'exploitation. Je veux que mon proche grandisse et se développe pour lui-même, à sa manière, et non pour me servir. Si j'aime une autre personne, je sens l'unité avec elle, mais avec la personne qu'il est et non avec celle que je voudrais qu'il soit, comme moyen d'atteindre mes objectifs. " C'est-à-dire que l'amour sans respect est impossible.

Une fois que j'ai parlé avec une femme depuis des années à la gare, elle partait en vacances avec ses proches. Elle était déjà escortée par son grand-père, son mari aux cheveux gris, comme elle l'appelait. Ils nous ont dit adieu très adieu, il s'est avéré que le deuxième mariage, ils ont déjà rencontré mature, en vacances. «Je l'ai très bien, mon grand-père, a-t-elle dit. Il ne voulait pas venir avec moi, il aime être seul. Elle a dit cela sans ressentiment, avec compréhension. Bien que dans une autre famille, une réclamation aurait pu naître ici, irritant devant des attentes injustifiées. Il est venu et l'a escortée - il l'a fait pour elle. Pour lui-même, il n'a pas menti et a été laissé seul dans l'attente de son retour, en le déclarant honnêtement et expressément. Ils ont convenu de tout, même s'ils sont restés satisfaits, ont gardé une valeur mutuelle.

Tour de roue familiale

Qu'est-ce qu'être homme ou qu'est-ce qu'une femme? Cela signifie à peine aller dans le compartiment approprié de la chambre hygiénique, avec la lettre "F" ou "M". Très probablement, cela signifie avoir le même sexe, le sentiment d'être un homme ou une femme. Dans l'histoire d'une famille où un homme et une femme ont perdu leur rôle, les partenaires semblent en règle générale séparés de leur contexte social. Un homme dans une telle famille a une lignée masculine faible et il y a peu d'amis de sexe masculin qui pourraient apporter un soutien. On compte peu sur son propre père, son grand-père. Et, en règle générale, un tel homme choisit une femme comme thérapeute. Avec les femmes, il lui est plus facile de se faire des amis pour trouver une langue commune. Une femme est également isolée de son monde ou la famille entretient une relation avec le même système destructeur dans lequel les partenaires se perdent dans leurs propres rôles. Tout cela ne donne pas à la famille l’occasion d’obtenir des commentaires constructifs sur ce qui se passe dans leur relation. Face aux conséquences de leur comportement, évaluez-les de manière sensée, faites demi-tour. Tout cela renforce l'impasse.

Dans ces familles, il y a une lutte, une lutte pour le pouvoir. En outre, cela semble aussi attrayant pour les deux parties et pourquoi aucun des partenaires n'est-il prêt à abandonner ses fonctions?

Le pouvoir, c'est le pouvoir, l'illusion du contrôle ... De plus, les manipulations permettant de conserver le pouvoir sont effectuées à partir de la position dominante (position d'en haut) et de faible (position d'en bas). En essayant de comprendre la logique interne de la famille moderne, il est important pour nous de revenir dans le passé historique et culturel. Et si nous prenons en compte la situation dans laquelle vivaient nos parents, nos grands-parents et nos arrière-grands-pères, nous verrons que la plupart des gens sont saisis par une vive anxiété (guerre, répression, frontières fermées de l'URSS, tensions internes de l'ensemble du système étatique). C’est un terrain de peurs, d’appréhensions et d’anxiété. Ce n’est un secret pour personne que l’anxiété est très difficile à vivre et le message naturel est de le marteler (par des actes, de travailler, de consommer de l’alcool et des drogues), de l’ignorer ou de trouver un moyen de baisser, éteindre. L'inquiétude est la tension entre le passé et le présent, l'incapacité d'être dans "l'ici et maintenant", une tentative d'échapper au présent. Une personne a peur de faire face à l'incertitude. L’anxiété oblige à rechercher des moyens de la gérer. Il semble à une personne que si vous gardez le doigt sur le pouls, c’est-à-dire que vous gardez le contrôle de tout, cela vous assure alors du maximum de surprises. C’est-à-dire que le passé historique qui a appris à une femme à vivre sans hommes l’oblige à contrôler tout ce qui se passe en elle. entouré de. Tenez-vous au courant de tous les événements, poussez, gérez, trop de condescendance et prenez soin de vous. C’est-à-dire que tous vos êtres chers soient petits, sans défense (y compris le mari). Donc, en ce moment, les besoins de la femme sont satisfaits. Besoin de moyens choisis et aimés. Nous voyons ici l’inégalité des relations, c’est-à-dire que les relations sont créées selon un principe hiérarchique et inégal, un partenaire supérieur, un autre inférieur. Les occasions de «réunion» au sens large du terme sont minimisées. Et plus elle le "parrainera" plus il s'efforcera de soutenir (inconsciemment) un jeu dans lequel il doit rester petit et irresponsable. Veuillez noter combien de fois dans les départements des hommes, ce sont les femmes qui achètent, choisissent des vêtements, des sous-vêtements et des articles d’hygiène pour leurs maris. Souvent, vous pouvez rencontrer un couple de "fils-mère adulte", en choisissant les vêtements de son fils. Et à ce moment, l'homme et la femme se perdent. Ils perdent à jamais, car la relation parent-enfant, la relation entre l'enfant et l'adulte «tombera» toujours sur la barrière hiérarchique. Ces relations ne seront jamais égales, la peur, le mépris, un regard de "bas", seront leurs compagnons. "Maman" ou "papa" sait mieux, comprend, comprend. Ils ont le droit d'enseigner et d'instruire. Une telle "mère-épouse" permettra probablement à son enfant de sexe masculin d'être compétent dans quelque chose, dans une zone isolée. Mais il est peu probable qu'elle puisse vraiment l'accepter en tant qu'homme, le respecter. Très probablement, elle le traitera avec condescendance, il le ressentira et, inconsciemment, sentira sa vulnérabilité, se mettra en colère. Et très probablement, ces choses ne seront pas annoncées. Ils ne sont pas très clairs, ils se situent quelque part au seuil de la conscience et se manifestent dans le sens sous-jacent que quelque chose ne va pas.

Le résultat d'une telle relation.

Nous voyons sur le «champ de bataille» deux personnes tourmentées, blessées, insatisfaites et aigres qui voulaient vraiment mais ne pouvaient pas construire la relation dont on rêvait au début: un homme est «tué» dans sa force et transformé en un enfant, une femme également dans le rejet de sa faiblesse, vulnérabilité, vulnérabilité, être dans la position de la mère. Les deux ont besoin, chacun sous un jour nouveau, elle est dans sa force (dans sa responsabilité, sa capacité à résoudre des problèmes, gérer sa famille), il est dans sa faiblesse (soumission, confort, capacité de prise en charge).

Les hommes et les femmes ont une nature différente. Selon la connaissance védique, un homme a une nature ensoleillée, une femme a une nature lunaire. Le soleil est la planète qui donne, la lune est celle qui reçoit. La lune brille de la lumière réfléchie, elle reçoit la lumière du soleil, puis se réfléchit. La lumière de la lune est plus douce. Une femme peut accepter des cadeaux d'un homme, des compliments, des soins, ainsi que des instructions, l'austérité, sa nature féminine - en acceptation.
Il est difficile pour le soleil d’accepter quoi que ce soit, car il est lui-même une source, de la lumière en émane et est dirigée vers l’extérieur. La lune prend la lumière vers l'extérieur et la dirige vers l'intérieur. Une femme est une tasse qui aspire à remplir, un homme est un récipient qui remplit cette tasse. Ceci est visible même physiologiquement. Les hommes n'aiment pas quand on leur donne des instructions, ils ne peuvent pas les accepter, mais ils aiment eux-mêmes donner des instructions, c'est leur nature et ils aiment quand ces instructions sont reçues avec gratitude.
Mais les femmes modernes ne savent pas accepter et les hommes ont donc oublié comment donner. Les femmes se plaignent du fait que les hommes ne se soucient pas d’eux, gagnent peu, mais c’est uniquement parce que les femmes sont entrées dans la sphère masculine, ont pris des responsabilités masculines, ont commencé à subvenir aux besoins de leur famille, à donner des instructions et à faire preuve de condescendance. Женщины превратились в чайники, а мужчины – в чаши, но такое положение малоэффективно… Женщина больше связана с отношениями, поэтому ей проще измениться. Нужно позволить мужчине господствовать в его среде, и грациозно принимать то, что он способен дать.

Что нужно мужчине?

Чтобы стать хорошей женой, увы, недостаточно быть «спортсменкой, комсомолкой и просто красавицей». Si tout était si facile, tant de femmes dans le monde ne souffriraient pas de problèmes familiaux, il n'y aurait pas de trahison et de divorce, et les conseils d'un psychologue de famille ne seraient pas nécessaires.

Vous devez comprendre la psychologie masculine, ce dont un homme a besoin et comment y parvenir.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les hommes se marient? Ils ont aussi des besoins qu'ils réalisent dans la vie familiale. Et ce n’est pas seulement du sexe régulier, des tartes sur la table et du confort à la maison ...

Un homme a besoin de se sentir utile, aimé, il attend du soutien, du respect, du dévouement, de la compréhension. Classiquement et schématiquement, les psychologues réduisent les attentes de base d'une femme à un homme:

  • vie équipée
  • légèreté
  • dévotion
  • le calme.

Qu'est ce que cela signifie? Ce qui est bon pour lui physiquement et mentalement à la maison, il est agréable et facile pour lui de communiquer avec sa femme, il a confiance en sa fidélité, son dévouement et son amour et il est "empli" de son état de confiance calme et aime la féminité.

Et maintenant, des conseils spécifiques sur les points.

Phobies Populaires

  • La peur de l'échec (atichyphobie) est propre à chaque individu, mais pour une personne, c'est un succès.
  • Chaque individu a eu peur de la solitude au moins une fois dans sa vie. Beaucoup de gens comprennent.
  • Le jeu est un analogue de la dépendance, une sorte de passe-temps malveillant, excessif.
  • Ils ne sont pas nés bons épouses, mais deviennent

    Lorsqu'elles contractent un mariage pour la première fois, les femmes sont le plus souvent convaincues qu'il n'y aura pas de problèmes graves dans leur vie familiale. Bien sûr, ils ont entendu dire que la vie tue la passion et provoque des conflits dans la vie de famille, mais ils croient que cette nuisance les contournera. Malheureusement, la déception ne peut pas toujours être évitée dans le mariage. Cependant, avec un certain degré de désir et d’effort, vous pouvez devenir une très bonne épouse pour votre conjoint.

    Comment devenir une femme idéale

    Comment devenir la femme parfaite pour votre mari? Ce dilemme se pose souvent devant de nombreuses dames qui veulent garder leur homme bien-aimé pour toujours. Ce n’est un secret pour personne qu’il est souvent assez difficile d’obtenir le consentement et la cohérence des femmes dans les relations conjugales. Un grand nombre de femmes rêvent de créer des relations familiales parfaites, la seule à propos de laquelle les chansons sont composées et les romans d'amour écrits. Mais, à leur grand regret, leur bonheur est souvent éclipsé par la déception et les troubles familiaux.

    Comment devenir une épouse idéale pour lui seul et devenir le souverain propriétaire du cœur de l’homme et dominer ses pensées? Pour ce faire, il est non seulement nécessaire de suivre un certain guide d’actions, mais également de comprendre toute une doctrine et tout un art, exigeant du beau sexe qu’il ait la capacité de communiquer, la patience, la sincérité, la féminité, la chaleur, le zèle combiné avec le naturel, la pudeur avec le charme, un peu de froideur et, bien sûr. l'esprit. Les femmes doivent également maîtriser la science de la séduction.

    La psychologie, comment devenir une épouse idéale à cet égard, note ce qui suit: en surmontant favorablement les périodes de crise et de crise de la vie familiale, vous pouvez construire des relations exemplaires dans la famille, où règnent l'harmonie, l'amour et la paix.

    Les psychologues distinguent la période la plus difficile de la vie familiale: il s'agit de la période initiale au cours de laquelle les problèmes familiaux se posent pour la première fois. Cela est dû à la nature broyée, à l'établissement d'un mode de vie familial, à l'harmonisation des points de vue de la vie. Cette période est remplie d'expériences les plus dualistes pouvant provoquer des hauts et des bas d'humeur. Les deux époux se souviennent du stade initial de la vie familiale, ce qui a ensuite une incidence sur le sort de la famille. Le cours parfait de la vie familiale dépendra de nombreux facteurs, mais principalement du comportement de la femme: sa compréhension de la situation, son tact et son amour pour un homme, sa connaissance de la psychologie masculine.

    Un type idéal de relation familiale est considéré comme un moyen de créer des relations en partenariat. Dans une telle famille règne l'égalité, la confiance, la communication constructive. La principale différence d'une telle famille est une atmosphère joyeuse et une atmosphère saine.

    Comment devenir une femme idéale - conseils de psychologues. Les principales qualités d’une femme idéale sont la capacité de compréhension, la tolérance, la gentillesse, l’attention, la compassion, le sens du tact. La base d’une relation familiale idéale est le sentiment de l’amour de la femme, c’est-à-dire le plus haut niveau d'attitude émotionnellement positive envers son mari. Toutes ces qualités rendent le conjoint "apte" à vivre avec un homme. Et inversement, des qualités telles que la sensibilité excessive, la colère sans cause, la mauvaise humeur, l’égoïsme et l’arrogance rendent une femme incapable d’une longue relation heureuse avec son mari.

    Comment devenir une femme idéale pour lui - 10 règles pour une femme intelligente.

    Les psychologues disent qu’une apparence étonnante et une figure idéale n’ont pas un rôle décisif pour le sexe fort dans la construction de relations idéales. Et quelles sont les qualités d'un conjoint parfait?

    1. La chose la plus importante pour les hommes est la compréhension et la féminité de l'élu. Pour que la relation soit durable, il faut entretenir la fierté des hommes, leur adresser des compliments, s'intéresser sincèrement à leurs affaires et les écouter jusqu'au bout. Il est nécessaire de passer du temps libre avec son mari pour atteindre des objectifs communs.

    2. Une femme devrait être imprévisible, intéressante. Les hommes aiment l'initiative des femmes.

    3. La maison d'un homme devrait devenir un lieu de villégiature favori, où il est toujours attendu avec impatience, où il se caresse et se nourrit délicieusement. Le mari a besoin de liberté, et pour cela, il est important d'apprendre à lui faire confiance. Vous pouvez devenir une épouse idéale si vous offrez à votre conjoint une relation de qualité et dans les délais pour laquelle il s'est marié, une vie intime qui ne devrait pas devenir une lourde tâche. La passion et l'ingéniosité sont les composantes principales du succès dans les relations intimes. N'oubliez pas le beau lin, la musique agréable, le gel ou l'huile de massage, les bougies pour l'amour. Ainsi, dans les relations physiques, l’intérêt principal est l’intimité, qui devrait satisfaire le mari.

    4. La femme idéale reste toujours indépendante, ne se dissout pas dans son mari, laissant un coin pour elle-même. Une femme devrait avoir ses propres objectifs dans la vie et les intérêts, sinon elle risque de devenir une ombre pâle et ennuyeuse de sa bien-aimée. Si la femme n'est satisfaite de rien dans la répartition des responsabilités familiales, le problème devrait être résolu au conseil de famille, mais ne harcelez pas le mari avec des revendications. Il est nécessaire de discuter des moments de la vie actuels avec son mari et de prendre une décision commune sur les problèmes émergents, évitant ainsi les malentendus et les scandales.

    5. Devenir une femme idéale aux yeux d'un mari peut, si toujours de bonne humeur, le rencontrer, être agréable à tous égards et soigné. Il est important que la femme développe des caractéristiques attrayantes pour la personne aimée et les démontre constamment, et les qualités répulsives doivent être oubliées à jamais. Par exemple, si un homme ne tolère pas le harcèlement et le mécontentement, un tel comportement avec sa femme sera fondamentalement inacceptable. Il est recommandé que le conjoint manifeste sa propre attitude à son égard, en montrant qu'il occupe une place importante dans la vie d'une femme.

    6. Pour devenir une femme idéale, il faut apprendre à écouter et à comprendre le mari. Le bien-aimé doit être sûr que son autre moitié écoutera, comprendra et aidera avec des conseils. Une fois que le mari a pris la parole, vous devez le louer et dire qu'il vaut mieux qu'il n'y ait pas d'hommes au monde.

    7. Il n’ya nul besoin de quémander pour un être cher: une femme idéale est une norme de désintéressement, de tendresse et de sollicitude. En regardant un tel conjoint, un homme devrait avoir le désir involontaire de l'entourer d'attention et de soin. Dans "literie" devrait être modérément doux et passionné, souhaitable et séduisant. Un homme devrait tout oublier et perdre la tête dans les moments d'intimité.

    8. Une femme qui contracte un mariage devrait regarder dans la même direction que son mari, avoir des positions et des vues similaires, comprendre la responsabilité et le devoir envers la famille, car toute confrontation à cet égard peut saper le fondement des relations. La qualité de l’orientation d’une femme est la capacité de prendre et d’exécuter des décisions. Si cette qualité est absente chez les femmes, les attitudes et les objectifs de la vie deviennent fragiles et déclaratifs. Le comportement de ces femmes est marqué par l'imprévisibilité et l'impulsivité, ce qui rend la cohabitation impossible. Ceci est très important à considérer pour les femmes qui veulent devenir des épouses parfaites. L’assimilation des normes morales et juridiques, le rôle de la mère, revêt une grande importance pour la femme. Le résultat de l’assimilation de ces normes est la formation d’un sens du devoir qui encourage à remplir strictement ses devoirs.

    9. Une femme intelligente comprend qu'un homme a des inconvénients et des avantages, alors elle fait des concessions et pardonne beaucoup. Si une femme aime et respecte son mari, si elle est prête à faire des concessions, de telles relations familiales se développeront favorablement et à long terme.

    10. Avec l'avènement du bébé, la femme idéale doit pouvoir donner à son mari suffisamment d'attention pour que la jalousie envers le bébé ne survienne pas.

    Il est clair qu'il n'y a pas d'idéal dans la nature et qu'il est très difficile de devenir la femme idéale pour votre mari, mais les femmes doivent se rappeler que le sexe fort recherche inconsciemment un idéal. Cette volonté les pousse à de nouvelles réalisations, avance. «Le travail idéal», «la famille idéale», «la maison idéale» sont ce dont rêvent les hommes. Bien sûr, la femme ne sera pas la compagne idéale de la vie, mais tous les hommes ont plusieurs douzaines de qualités et d’exigences que la femme est «obligée» de satisfaire si elle veut mener sa vie le plus longtemps possible avec celle qu’elle a choisie.

    Maman bienveillante pour les enfants

    Prenant généralement une femme bien-aimée comme épouse, un homme est prêt à accepter qu’un jour elle devienne la mère de ses enfants. À son avis, le conjoint devrait accorder suffisamment d’attention aux enfants de la communauté, mais ne pas oublier en même temps son enfant choisi.

    En général, un homme s'attend à ce que ses enfants aient toujours l'air propres, se développent intellectuellement plus vite que leurs pairs, aient des talents indéniables, soient obéissants et ne nuisent pas sans raison. Si l'un des éléments énumérés n'apparaît pas avec une régularité enviable, certains hommes peuvent considérer cela comme un échec de sa femme. Un tel comportement du mari conduit souvent à de graves conflits. Votre tâche consiste à expliquer à votre conjoint que les enfants ne peuvent pas répondre à tous les espoirs qui leur sont attribués et ne devraient pas le faire. Vous avez avec lui un objectif commun: faire grandir des gens heureux et ne pas leur demander une sorte d’idéalité fantomatique. Certes, la plupart des maris le comprennent toujours et la seule chose qu’ils attendent d’une femme est d’apprendre aux enfants à respecter leur père, à ne pas les mettre en querelle, à surveiller leur santé et leur apparence.

    Ami et soutien pour son mari

    Le soutien du chef de famille est une autre condition importante pour un mariage heureux. Un homme doit savoir que, malgré les difficultés, une femme bien-aimée trouvera toujours le moyen de le soutenir. Il existe diverses situations désagréables dans la vie - perte de travail, conflits avec des proches, mauvais choix, entraînant des conséquences désagréables. Si, après chaque incident de ce type, le conjoint devient hystérique et irrité par celui qui a été choisi, une relation se noue progressivement.

    Comprenez que dans toutes les circonstances, vous devez être une seule équipe. Si quelqu'un critique votre mari, alors vous devriez être du côté de votre conjoint, même si vous n'êtes pas d'accord avec lui. Vous aimeriez sûrement une relation similaire de celle choisie. Ensuite, vous résoudrez le problème, mais l’homme ne devrait pas avoir l’impression que vous pouvez le trahir pendant au moins quelques minutes s’il «trébuche».

    La vraie maîtresse de la maison

    Essayez de garder votre maison bien rangée. Certaines femmes qui n’aiment pas faire le ménage peuvent bénéficier de cette technique: chaque jour, elles consacrent vingt minutes de leur temps au nettoyage. Par exemple, le lundi, vous pouvez passer l'aspirateur le mardi - nettoyer la poussière et laver les sols, le mercredi - nettoyer la salle de bain le jeudi - le charger dans le linge et le suspendre, etc. Ainsi, la maison sera relativement propre. Une fois par semaines, organisez le ménage de printemps avec votre mari.

    La convivialité est également importante pour les hommes, même s'ils ne l'admettent peut-être pas eux-mêmes. Des photos communes sur les murs, une lampe amusante, un peignoir confortable, des chaussons moelleux, un tapis moelleux et coloré dans la chambre à coucher, une couverture à carreaux, de beaux plats - tout cela et bien d’autres choses encore créent une atmosphère particulière et donnent envie à un homme de rentrer chez lui le plus tôt possible.

    “Timide en public, prostituée au lit”

    Le côté intime de la vie pour la plupart des hommes est très important. La trahison se produit souvent précisément parce que le mari commence à perdre l'attention de sa femme. Une femme cesse de faire preuve de passion et d'initier une intimité avec son mari. Le mari commence à s'apercevoir que sa femme ne veut pas vraiment remplir son «devoir conjugal», ce qui commence à l'offenser sérieusement.

    Certaines femmes disent qu'elles sont tellement fatiguées par le ménage qu'elles n'ont pas le temps de faire l'amour. Cependant, si vous comprenez que la vie intime de votre mari est plus importante que la vaisselle lavée, il vaut mieux économiser de l'énergie pour le lit, après quoi le mari lui-même acceptera de laver la vaisselle. Ne refusez pas l'intimité de votre mari, suggérez périodiquement des expériences, portez des sous-vêtements beaux et séduisants. Parfois, une passion peut être partagée en regardant des "films pour adultes". À propos, avec un tel film, vous pouvez vous accorder vous-même «de la bonne manière», en attendant que votre mari quitte le travail. Le mari doit ressentir ce qui vous donne envie et la trahison ne vous menace pas.

    Dans le même temps, il est important de se comporter avec dignité en public. Il est inacceptable de flirter avec les amis de votre mari en espérant que vous «rafraîchissiez la relation» dans le mariage. Le conjoint peut être mal à l'aise pour un tel comportement. De plus, n'achetez pas vos tenues provocantes - des robes trop explicites ne conviennent qu'en compagnie de votre conjoint. Organisez un dîner romantique aux chandelles et surprenez votre mari avec une robe inhabituelle - sans aucun doute, dans de telles circonstances, il pourra l'apprécier.

    Comment ne pas devenir une mère pour son mari? - l'erreur la plus commune des femmes

    À propos, cette erreur peut coûter très cher pour vous. Peu à peu, le mari va cesser de vous percevoir comme une femme bien-aimée et de voir en vous l’image de sa propre mère. Dans le même temps, le lieu de la bien-aimée deviendra vacant. Alors, comment peut-on se transformer en une mère pour un mari?

    1. Résoudre ses problèmes de travail

    Un homme devrait être le chef de la famille, et s’il se trouve qu’un jour il se retrouvera sans travail, vous ne devriez pas immédiatement chercher la solution à ce problème. Sans ses demandes directes, il n'est pas nécessaire de commencer à chercher un nouvel emploi en précisant: «Je parlerai avec papa», «Oncle Misha aidera» et ainsi de suite. Laissez l'élu décider lui-même de cette question.

    2. Faites des choses basiques à la place

    Au lieu de faire votre mari, ne faites pas quelque chose qu'un adulte puisse faire seul sans trop de difficultés. Dans certaines familles, un homme n'est pas en mesure de mettre de la nourriture dans son assiette et de la réchauffer, car avant que sa mère ne mette un dîner chaud sur la table devant lui, sa femme prenait ensuite le relais.

    En outre, ne lui achetez pas de vêtements sans sa participation directe, pas plus que des chaussettes - sa mère l'a fait lorsqu'il était petit. Maintenant, vous pouvez faire du shopping ensemble et acheter des choses pour deux. Une exception peut être des cadeaux pour les vacances.

    3. Parlez comme avec un bébé.

    Parfois, une telle communication peut être très douce et amusante, mais si cela devient une partie permanente de la vie, alors c'est un signe très méchant. Exemple: "Avez-vous mangé le matin?", "Vous êtes-vous rappelé de mettre des chaussettes chaudes?", "Pourquoi n'avez-vous pas mangé la soupe?" Il n'y aura pas de bonbon!

    4. Assumer les responsabilités principales et lui rappeler constamment tout.

    Il est plus facile pour vous de remplacer vous-même l’ampoule électrique, de préparer le dîner, de cogner un tapis, de clouer un clou, etc., que de demander de l’aide à votre mari. Vous êtes convaincu que vous réussirez tout de même à tout faire mieux et que l'épouse à ce moment-là «laisse le film regarder mieux».

    Vous ne croyez pas depuis longtemps que votre mari peut faire quelque chose d'important si vous ne le lui rappelez pas. Oui, et le conjoint lui-même est tellement habitué à vos raffinements sans fin qu'il a vraiment cessé de prendre des décisions tout seul et de résoudre les problèmes de base du ménage sans votre intervention. Arrêtez de rappeler régulièrement à l'élu qu'il «n'a pas oublié de prendre les clés», «a acheté le pain», «a sorti la corbeille», «a payé pour Internet», «a conduit chez ma mère» et ainsi de suite. Dès que vous cessez de lui rappeler constamment des choses élémentaires, la première fois, habitué à votre contrôle, vous oublierez vraiment de faire ce qu'il devrait, mais petit à petit, il apprendra à assumer la responsabilité de ces petites choses de la vie quotidienne.

    5. Dans tout ce que vous contrôlez.

    Si le mari s'attarde lors d'une réunion avec des amis, vous commencez immédiatement à l'appeler, l'invitant à rentrer chez lui immédiatement, en lui fixant les dates en même temps: «Si vous n'êtes pas chez vous dans une demi-heure, blâmez-vous!».

    Pensez à pourquoi vous vous comportez de cette façon. Très probablement, vous vous attendez ainsi à devenir une femme indispensable dans la vie de votre conjoint, sans laquelle il ne pourra pas faire un pas. Как правило, подобные предположения очень далеки от истины. Вы просто максимально облегчили мужу жизнь, взяв на себя ненужные обязанности. Постепенно он начнет вас воспринимать как няньку или мать, а себя – несмышленым ребенком. Также, скорее всего, однажды ему захочется ощутить себя сильным мужчиной рядом с хрупкой и слабой женщиной, но вам эта роль уже будет не по силам – к тому времени, по вашей же вине, слишком тяжелый груз будет лежать на ваших плечах.

    Секрет семейных отношений, советы психологов

    En adhérant à quelques règles simples, vous pouvez établir une relation vraiment heureuse et harmonieuse dans votre famille.

    1. Humeur positive. À bien des égards, l’atmosphère qui prévaudra à la maison dépend de la femme. Si vous êtes constamment insatisfait de quelque chose, impoli et grognon, alors, probablement, des relations tendues se forment dans la famille. Peu à peu, le mari et les enfants vont essayer de faire partie de votre société le moins possible. Même s'il vous semble que c'est la famille qui provoque un tel comportement, essayez quand même de changer. Il suffit de regarder quelques faiblesses et les faiblesses des êtres chers, plus souvent blague, sourire.

    2. Faire confiance à votre mari ne consiste pas seulement à lui révéler vos secrets et à partager vos projets les plus chers. Il faut apprendre à faire confiance à son opinion et à son expérience. Plus souvent, demandez conseil à votre mari, soyez intéressé par ce qu'il pense de telle ou telle occasion, écoutez son opinion.

    3. N'essayez pas de montrer à votre conjoint avec des indices ce que vous voulez de lui et ne vous fâchez pas sans avoir obtenu le résultat souhaité. Apprenez à engager un dialogue ouvert avec votre mari, directement et simplement en parlant de ce qui vous passionne. Sans aucun doute, une telle franchise vous fera économiser beaucoup de temps et de nerfs à tous les deux, en éliminant les conflits inutiles.

    4. Vous êtes déjà marié, ce qui signifie que la période des bonbons est en retard. Cependant, vous pouvez ramener la romance dans votre vie. Vous pouvez bien dire à votre conjoint que vous seriez très heureux s'il vous donnait périodiquement des fleurs, si une telle tradition avait disparu de votre vie quotidienne. De plus, n'oubliez pas de faire à votre mari de bonnes surprises. Organisez-le avec un massage aux chandelles, des dîners romantiques, offrez de jolis cadeaux. Essayez de toujours avoir l'air soigné - achetez de beaux vêtements de maison, rencontrez votre mari au travail bien rangé et beau. Bien sûr, il n’est pas nécessaire de faire du coiffage et du maquillage à la maison, mais vous ne devriez pas commencer vous-même, pensant que le mari ne l’a toujours pas remarqué.

    5. Passe-temps commun. Il ne s'agit pas seulement des conversations habituelles au dîner. Plus souvent, assistez à certains événements, visitez, regardez des films, voyagez. Rassemblez de nouvelles impressions positives en compagnie les uns des autres et ajoutez ainsi à votre vie de famille de nombreux nouveaux sujets de conversation intéressants, qui ne se limitent pas aux discussions sur les problèmes domestiques.

    6. Espace personnel. Votre mari peut avoir des passe-temps auxquels vous n'avez pas à vous rapporter. Reconnaissez que chaque personne a périodiquement besoin de liberté personnelle. Votre mari a le droit de sortir avec des amis au football ou à la chasse, sans demander votre permission et sans écouter un tas de reproches à cet égard. Ainsi, vous pouvez rencontrer des amis, sans "demander de l'aide" en même temps de la part de l'élu. Vous êtes des adultes qui ont le droit de réaliser leurs propres désirs, sans tenir compte de l'opinion de quelqu'un d'autre. Bien entendu, il ne s'agit pas de tricherie, mais de passe-temps totalement inoffensifs et de communication avec les autres.

    7. Diversité dans la vie intime. Dans de nombreuses familles, le sexe commence à occuper de moins en moins de place dans la vie du conjoint, devenant ainsi un devoir de routine. Le plus souvent, ce sont les épouses qui commencent à perdre tout intérêt pour l'intimité. Cette situation ne convient pas aux maris et, avec le temps, beaucoup d'entre eux commencent à chercher une consolation. Si auparavant vous n'aviez aucun problème dans ce domaine, mais que le désir sexuel a maintenant disparu, essayez de comprendre quelle est la racine du problème. Peut-être avez-vous des problèmes de santé, votre mari a-t-il cessé de vous convenir, vos pensées sont constamment occupées par autre chose, etc. Après avoir déterminé la raison, vous pouvez trouver la bonne solution et améliorer votre vie de famille.

    Rendez votre maison chaleureuse, confortable et sentez bon

    Vous n’avez peut-être pas de stérilité chirurgicale à la maison, mais cela devrait être confortable. Même s'il dit qu'il s'en fiche, ce n'est pas le cas. Tout homme veut rentrer à la maison et se détendre. Repas savoureux.

    Créer un environnement approprié est une tâche féminine. Cela ne signifie pas que vous devez labourer du matin au soir avec des tâches ménagères - vous pouvez organiser l'aide d'une femme de ménage pour aider aux travaux ménagers ou aux enfants, s'ils sont déjà grands, et commander une pizza.

    Mais gardez à l'esprit que la nourriture que vous avez préparée personnellement et avec amour pour votre mari a une énergie complètement différente. Ceci est votre forme de prendre soin de lui.

    Soyez positif, facile et enjoué.

    Pas comme dans une blague: "Ce n'est pas que mon personnage est lourd, mais mon comportement est facile." Non Nous parlons ici de la capacité à apprécier des choses simples, un sourire sur son visage. Un homme peut regarder sans fin une femme souriante, gaie et contente.

    Quand vous savez trouver et manifester en vous cette petite fille, enthousiaste et légère, que vous voulez porter sur vos mains, protéger et choyer. Quand tu es de bonne humeur et que tes yeux rayonnent de lumière, mon amour.

    Qui a dit que s'il était votre mari, alors il n'avait pas besoin de flirter et d'écrire des sms intrigants ou d'organiser parfois des surprises agréables?

    Croyez en lui et soyez fidèle à lui physiquement et moralement

    La dévotion envers un homme ne consiste pas seulement à tricher. “Foi” et “fidélité” sont des mots qui ont une racine. Cela signifie dévouement à votre homme, confiance, acceptation, foi en sa force et sa virilité et que cet homme est le meilleur pour vous.

    Après tout, vous l'avez choisi. C'est une question de respect. De la fierté de son mari. Qu'il est votre héros.

    Si vous le voyez comme un gagnant, appréciez-le, admirez et remerciez-le, ses ailes grandissent! C’est précisément ce qu’inspire «inspirer un homme», dont on parle tant dans les entraînements pour femmes.

    Je vais vous surprendre: le respect d'un homme est encore plus important que l'amour pour lui. Et la critique exprime sa méfiance et son incrédulité.

    Soyez calme et confiant.

    Près d'une femme nerveuse et toujours en colère et insatisfaite est toujours mal à l'aise. Une femme avec son état interne crée autour d'elle un champ dans lequel les personnes, lorsqu'elles entrent, expérimentent un certain état.

    Ainsi, un homme aime exactement sa condition à côté de sa femme idéale. Tout d'abord.

    Et puis tout le reste. Si votre condition de femme n’est pas pompée, si vous avez une faible estime de vous-même, si vous n’êtes pas sûr de vous, si vous êtes sujet à des accès de colère, à des crises de colère, à des crises de jalousie, vous ne pouvez pas être qualifié de bonne épouse.

    À propos, la jalousie est le revers de la fidélité. Posez-vous la question: «Qu'est-ce que votre mari a envie d'être à côté de moi? Est-ce qu'il se calme dans ma société ou est-ce qu'il s'efforce de faire le contraire? "

    Consultez-le, partagez ses points de vue et ses loisirs

    Il est important que les hommes soient nécessaires et doivent simplement être une autorité dans la famille. Par conséquent, consultez souvent avec lui, prenez intérêt à son avis, partagez le vôtre. Ecoute le. Et parlez-lui directement de vos besoins et de vos désirs, sans vous attendre à ce qu'il les devine lui-même.

    C’est génial si vous avez des passe-temps et des passe-temps communs, et pas seulement des enfants communs et un appartement. Les expériences communes sont toujours très proches. Une bonne épouse n'est pas seulement une maîtresse de maison et un amoureux au lit. C'est une personne aux vues similaires, un interlocuteur et une personne sympathique.

    Si vous ne savez pas comment devenir femme de ménage, inscrivez-vous à des cours d’économie domestique.

    Ne discutez pas. Rappelez-vous les "mots magiques"

    Rappelez-vous les phrases magiques: "Tu as raison!", "Bien sûr, mon amour." D'accord avec lui et vous serez surpris de la douceur avec laquelle il deviendra. Donnez-lui la suprématie.

    Vous pouvez doucement amener un homme à prendre la bonne décision, mais par des méthodes féminines et non au front. Et les mots "Je suis désolé mon cher, je me suis trompé" font des merveilles en général. Demandez-vous: est-il important que vous ayez raison ou que vous soyez heureux?

    Ne le plaignez pas

    Jamais pitié d'un homme! L’autre côté de la pitié est la foi. Si vous vous sentez désolé, vous ne croyez pas en lui. Et gardez à l'esprit: soutenir un homme et avoir pitié de lui sont des choses complètement différentes. Soutien. Mais ne soyez pas désolé.

    Je ne parle pas délibérément de bonnes relations sexuelles régulières et du fait que vous devez prendre soin de vous, garder un œil sur votre silhouette et évoluer en tant que personne. Et aussi de différentes manières pour montrer à un homme que vous l'aimez - c'est évident.

    Si vous suivez les conseils ci-dessus - croyez-moi, si tout se passe pour vous, le mari vous mettra le monde entier à vos pieds!

    Pin
    Send
    Share
    Send
    Send