Conseils utiles

Caractéristiques de la prière et du culte récent

Pin
Send
Share
Send
Send



Dr. Mark Dever, Paul Alexander

Chaque dimanche matin, nous devons décider de ce que nous ferons lorsque nous nous réunirons à l'église. Comment le faire et pourquoi de cette façon? Le mot «doit» s’applique-t-il réellement aux services religieux? La Bible ne nous donne-t-elle pas la liberté de choix? Dans ce chapitre, nous réfléchissons aux raisons bibliques qui confèrent à l’Écriture le droit exclusif de constituer et d’évaluer nos rassemblements liturgiques.

Principe directeur

Le principe directeur est que tout ce que nous faisons pendant que nous adorons ensemble dans l'église devrait avoir un fondement clair dans les Ecritures. Un tel fondement clair peut prendre la forme d'un commandement biblique explicite ou d'une application bonne et nécessaire du texte biblique1. Le principe de réglementation a toujours rivalisé avec le principe normatif formulé par Richard Hooker, ministre de l'Église anglicane. Comme Martin Luther avant lui, une prostituée a fait valoir que si une pratique particulière n'est pas interdite dans la Bible, alors l'église est libre de l'utiliser dans la vie de la communauté et pour des services communs. Autrement dit, le principe de réglementation interdit tout ce qui n'est pas permis par les Écritures, et le principe normatif autorise tout ce qui n'est pas interdit par les Écritures.

Il est utile de commencer par la remarque ironique de D. A. Carson selon laquelle «les services divins théologiquement riches et sérieux des deux parties ont souvent plus de points communs en contenu que ce que les deux parties ne s'accordent généralement à admettre» Carson poursuit en affirmant qu '«il n'y a pas un seul endroit dans tout le Nouveau Testament qui établirait un cadre clair pour les formes de culte ensemble».

Et ça l'est vraiment. Cependant, conduisant le peuple de Dieu dans un culte conjoint, nous lions en quelque sorte la conscience des croyants à participer à chaque partie du ministère. Un tel lien n'a le droit d'exister que s'il est clairement soutenu dans les Écritures, car seule la Bible possède une autorité suffisante pour captiver l'esprit et servir de critère final dans la foi et la vie pratique. Sans surprise, les Écritures regorgent d'exemples de la préoccupation de Dieu pour la manière dont nous adorons ensemble.

Adorer le but de l'expiation

Plusieurs fois dans la Réf. Le culte ensemble 310 est appelé le but de l'expiation (3:12, 18, 5: 1, 3, 8, 7:16, 8: 1, 20, 2529, 9: 1, 13, 10: 3, 711, 2427). Si l'adoration commune est le but de la rédemption, alors Dieu aurait dû révéler à son peuple racheté exactement quel genre d'adoration il attend de nous lorsque nous nous réunissons. Et c'est exactement ce que Dieu fait lorsque son peuple vient au mont Sinaï. Dieu pourrait-il être assez indifférent pour accorder l'achèvement de son objectif de rédemption aux spéculations de gens qui se sont souillés comme des idoles (voir Exode 32)? Bien sur que non! De plus, Dieu est dans l'ex. 3:12 promis que sa mission auprès de Moïse serait confirmée lorsqu'Israël adorerait Dieu sur cette montagne même où Dieu lui apparut dans un buisson ardent. Dieu a choisi un endroit. Et quand Israël atteignit le mont Sinaï, Dieu salua son peuple en lui donnant des instructions détaillées sur le temps et les actions devant accompagner le culte du peuple (Exode 2040). Le culte conjoint est trop important pour le dessein de Dieu dans l'expiation pour nous permettre de développer ses détails selon nos préférences.

Dieu vénère les gens dans l'Ancien Testament

Exode 20: 4. Le deuxième commandement indique clairement que Dieu ne se soucie pas de savoir comment les gens l'adorent, et pas seulement qu'ils l'adorent seulement. "Ne vous faites pas une idole ou une image de ce qui est dans les cieux en haut, et de la terre en bas et de celle en dessous de la terre" (Exode 20: 4). Dieu interdit certaines formes de culte, même si ces formes avaient pour but de l'adorer.

Exode 32: 110. En fabriquant un veau d'or, Israël a tenté d'établir un système de culte alternatif à celui qui venait de lui être révélé par l'intermédiaire de Moïse dans Ex. 2530. La réaction immédiate et brutale de Dieu indique à quel point il prend au sérieux son adoration (Exode 32: 710). Nous ne devrions pas l'adorer d'une manière qui nous semble juste. Nous devons l'adorer selon ses conditions et de la manière qu'il nous a révélée 6.

Dieu vénère les gens dans le Nouveau Testament

Jean 4: 1924. Jésus a dit à la femme au puits que le culte des Samaritains était incomplet car il était basé sur l'image de Dieu révélée uniquement dans le Pentateuque et non dans tout l'Ancien Testament («Vous [les Samaritains] ne savez pas ce que vous adorez», v. 22) . Leur sincérité était nécessaire, mais pas suffisante. Leur culte était incomplet, car le culte approprié est la réponse de la personne à qui est Dieu, dans la mesure de la révélation complète qu’il a donnée sur lui-même, et si le culte est une réaction à la révélation, il doit alors correspondre à la révélation. que Dieu cherche spécifiquement ceux qui vont l'adorer "en esprit et en vérité" (v. 24). En d'autres termes, ils adoreront Dieu par l'Esprit qui les habite et conformément à la révélation de Dieu, pleinement manifestée en Jésus-Christ. Pour nous, la sincérité est également importante, mais une seule ne suffit pas. Le culte est guidé par la révélation.

Dans la première épître aux Corinthiens, au chapitre 14, l'apôtre Paul, dans ses instructions sur le culte conjoint, place la prophétie au-dessus du parler en langues (v. 15). Mais en langues, «que les prophètes parlent deux ou trois et que les autres raisonnent» (1 Cor. 14:29). Cependant, comment peut-on raisonner et évaluer l'exactitude de ce qui a été dit dans la congrégation, si cela ne se fait pas à la lumière des Écritures? Paul poursuit en disant que «Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix» (v. 33). Le caractère de Dieu révélé à nous a une influence majeure sur la façon dont nous adorons Dieu. Encore plus surprenant est le fait que Paul lui-même, avec son autorité apostolique conférée par le Saint-Esprit, détermine combien de prophètes conduits par le même Esprit peuvent parler en même temps! En d'autres termes, la révélation apostolique donnée à Paul par l'Esprit concerne même la manière dont les dons spirituels charismatiques devraient se manifester dans un culte conjoint. Le culte conjoint - même charismatique - est régi par la révélation.

Dr. Mark Dever, Paul Alexander, bâtiment d'église pensif

4. Le mouvement de prière de la dernière fois sera musical (Ésaïe 42: 10-13).

Un autre aspect du mouvement de prière récent sera qu’il utilisera de la musique. Isaïe se concentre sur le rôle du chant et de la musique dans le mouvement de prière de ces derniers temps. La musique est l'une des expressions du royaume de Dieu "Sur la terre comme au ciel."

La musique est une partie essentielle de notre nature humaine. L'esprit humain est musical parce que nous sommes créés à l'image de Dieu, qui est musicale. La Bible nous dit que le Seigneur chante à propos de son peuple:

«Le Seigneur, ton Dieu, est un puissant guerrier capable de sauver. Il se réjouira sur vous, vous rassurera avec amour et se réjouira avec des chants avec vous. ”(Sof. 3:17, nouveau rus. Per.)

L'auteur d'Hébreux décrit Jésus louant la louange du Père (Héb. 2:12). Sans aucun doute, Jésus est le meilleur chanteur, musicien et auteur-compositeur de l'histoire de l'humanité!

La musique touche les profondeurs de l'esprit humain. La musique de culte ointe aide le peuple de Dieu à exprimer son amour et son admiration pour Dieu. Elle les dirige également tous dans l'unité, leur permettant de chanter la même chose à la même personne en même temps. En outre, cela aide les gens à apprendre et à se souvenir des vérités de la Parole de Dieu. Et plus important encore, l'onction de l'Esprit sur la musique de louange adoucit nos cœurs, augmentant notre capacité à recevoir l'amour de Dieu et à le lui rendre.

La musique est non seulement agréable, mais également importante dans l'ordre de Dieu. Le Saint-Esprit a une dimension musicale de sa nature. Dieu le père et Dieu le fils chantent, créent de la musique et en profitent. Quelques années avant que nous commencions à servir la Maison de la prière internationale à Kansas City (IHOPKC), la musique n'était pas au cœur de nos services de prière dans l'église où j'étais pasteur. Enfin, nous avons ajouté de la musique à notre temps de prière et de louange et nos réunions ont été non seulement tolérantes, mais agréables!

Ésaïe a appelé Israël dans les derniers jours à chanter pendant que le peuple était encore stérile avant d'accomplir la promesse de la miséricorde et de la restauration de Dieu: "Réjoui, stérile, ne pas donner naissance, s'exclamer et s'exclamer, tourmenté par l'accouchement ... Car vous vous répandrez à droite et à gauche, et votre progéniture s'emparera des peuples et habitera les villes dévastées." (Esaïe 54: 1,3)

De la même manière, Esaïe encourage ceux qui font partie du dernier mouvement de louange à chanter avant de voir renaître. Dieu suscitera un mouvement de prière qui éclatera en chants d'intercession jusqu'à ce que la plénitude du salut de Dieu soit révélée.

Bien que la musique soit une caractéristique du récent ministère du culte, il ne s’agit pas d’un festival de musique chrétienne. C'est dans cet environnement que la musique est née parmi ceux qui s'enracinent dans la connaissance de Dieu. Les jeunes réagissent surtout avec beaucoup de zèle. Dans le monde entier, ils voient la beauté et la dignité de Jésus et la manière dont il est adoré au ciel.

L'ordre de culte établi par David comprenait le chant interactif (alternance) et antiphonal (Ezek. 3:11, Néh. 12: 8-9, 24), tout comme le culte autour du trône de Dieu dans le ciel (Apoc. 5: 8-14). Ici à Kansas City, à l'International House of Prayer, notre modèle d'intercession de la harpe et du bol (style de culte de la harpe et du bol) est basé sur Apoc. 5: 8 - environ. Per.) Comprend le chant antiphonal. Interaction interactive entre l'équipe de louange et les intercesseurs. Le chant antiphonal permet de travailler dans le ministère de commandement dans le culte et la prière. Il offre également une diversité dans la prière 24 heures sur 24, rendant la prière elle-même plus intéressante et plus durable.

Nous avons établi trois manières de chanter la Parole de manière antiphon lors de nos réunions de prière.

Phrase répétée. Le chanteur chante littéralement les paroles de la personne qui a prié ou chanté devant lui. Répéter la même phrase améliore l'effet.

Phrases reformulées. Le chanteur résume le sujet avec des mots similaires.

Extension de phrase. Le chanteur utilise des mots complètement différents pour développer le thème.

Les chrétiens doivent se reposer au profit du corps et de l'esprit

Nous avons parlé ci-dessus du travail physique - de leur rationalisation, qui évite la fatigue excessive et des soins multiples, et du travail léger - de différents types de travaux d'aiguille, qui évitent les temps morts (par exemple, à la télévision ou sur un ordinateur). Et maintenant, parlons brièvement du reste en général, pour lequel il existe également des règles.

Pendant le reste, "prenez-en soin et faites ce qui est lié à Dieu et au bien de l'âme."

Jean Chrysostome (vol. 8, partie 2, sur le même sujet (à propos de Pâques) 3e): «Si vous voulez garder le sabbat et la paix festive correctement et en conformité avec le Christ, abstenez-vous des soucis et des activités de ce monde et prenez-en soin de le faire. qui concerne Dieu et le bien de l'âme ".

Feuilles de la Trinité (v. 650): «La règle première et la plus importante concernant l’utilisation du temps est qu’il ne vole pas inutilement - sans de bonnes et utiles actions, qu’il doit être accompli conformément à la loi de Dieu:« Tout le temps et le temps de toute chose sous le ciel » (Eccl. 3, 1). Par conséquent, pour tous les temps, il y a et devrait être sa propre chose, et pour chaque chose, il y a et devrait être son propre temps. Il est impossible, en vérité, de croire ceux qui se plaignent de l'excès de temps, cherchent et ne trouvent pas comment dépenser ou, comme ils le disent à juste titre, «tuez le temps». Cette plainte ne vient pas d'un manque de travail, mais d'un manque de zèle pour des choses vraiment utiles. Un chrétien pourrait-il avoir quelque chose à faire qui doit savoir tout ce que Dieu nous a donné?
Les divertissements doivent «rafraîchir les forces, pas les épuiser», renforcer l’esprit et ne pas contrarier les forces.

Théologie morale de E. Popov (Péchés contre le 7ème commandement, péché: la fondation ou une approbation des bases du divertissement et des jeux folkloriques): "Ils diront:" Le divertissement est utile et nécessaire pour une personne. " La vérité est. Mais le sens commun et une conscience chrétienne n'approuvent que les divertissements qui rafraîchissent les forces, mais ne les épuisent pas, ne renforcent pas l'esprit et ne perturbent pas l'âme. ”

5. Le mouvement de prière de la dernière fois sera universel (Esaïe 24: 14-16, 42: 10-12, Mal. 1:11).

Les Saintes Écritures indiquent clairement que le culte et la prière de la dernière fois se répandront sur toute la terre, même dans les endroits les plus reculés et les plus inaccessibles. Il contient de nombreuses prophéties sur le mouvement de louange dans le monde entier, qui comprendront des chants au Seigneur de partout sur la terre:

«Chantez à l'Eternel un chant nouveau, chantez à l'Eternel, sur toute la terre.» (Psaume 95: 1)

"Chantez au Seigneur un nouveau chant, louez-le du bout du monde ..." (Esaïe 42:10)

Le roi David et d’autres prophétisèrent qu’un mouvement de louange mondial embrasserait tous les rois de la terre.

"Et tous les rois l'adoreront, toutes les nations le serviront." (Psaume 71:11)

"Seigneur, tous les rois de la terre te glorifieront quand ils entendront les paroles de ta bouche et chanteront les voies du Seigneur, car la gloire de l'Éternel est grande." (Psaume 137: 4-5)

Esaïe a prophétisé qu'un culte d'intercession mondial faciliterait le retour de Jésus:

“Chantez au Seigneur un nouveau chant, louez-le du bout du monde, vous, flottant sur la mer et tout ce qui la remplit, les îles et ceux qui y vivent. Que le désert et ses villes, les villages où habitent Kidar, exaltent leurs voix, que ceux qui vivent sur les rochers triomphent, puissent-ils pleurer du haut des montagnes. Puissent-ils donner gloire au Seigneur et qu'il déclare ses louanges sur les îles. Le Seigneur sortira comme un géant, comme un mari de réprimandes suscitera la jalousie, lancera un cri de guerre et se montrera fort contre ses ennemis. ”(Ésaïe 42: 10-13)

Dans cette prophétie, Esaïe dit que les rachetés vont adorer de la fin du monde jusqu'à la fin, jusqu'au retour de Jésus. En termes simples, le culte et la prière récents seront omniprésents, même dans les endroits les plus difficiles et les plus sombres, et ils glorifieront Jésus (Mal. 1:11). Esaïe a souligné que le peuple de Dieu chanterait devant le Seigneur sur des îles souvent distantes et inaccessibles (Esaïe 42:10). Il a parlé du culte se déroulant dans le désert, même dans des villages islamiques tels que Kedar en Arabie saoudite et le village en Jordanie (verset 11). La prophétie révèle la jalousie avec laquelle le Saint-Esprit exalte le mouvement d'adoration mondiale. Jésus ne vient pas dans le vide, mais en réponse à un mouvement d'adoration mondiale.

6. Le mouvement de prière de la dernière fois sera missionnaire (Apoc. 7: 9, 14).

Le mouvement de prière et d'adoration des derniers jours jouera un rôle très important dans la plus grande moisson d'âmes de l'histoire et dans l'établissement de la justice de Dieu sur la terre (Matthieu 24:14, Luc 18: 7-8, Apoc. 7: 9, 14). Jésus a dit que nous avions prié le Seigneur d'envoyer des ouvriers à la moisson (Luc 10: 2).

Nous pouvons en voir un exemple en étudiant la vie d’une église primitive dans laquelle des communautés comme Jérusalem sont mentionnées dans Actes. 2 et d'Antioche, mentionnés dans Actes. 13, réunis pour le culte et la prière. Le résultat fut l'envoi de missionnaires, le début du mouvement évangélique et une grande moisson d'âmes. Jésus a lié la prière permanente à la révélation de la justice sur la terre (Luc 18: 7-8), dans le contexte de la dernière fois (Luc 17: 24-37), avec une référence spécifique à sa seconde venue (Luc 18: 8).

7. Le mouvement de prière de la dernière heure unira les générations (Mal. 4: 5-6).

Le mouvement de prière de la dernière fois sera intergénérationnel et unira les pères et mères physiques et spirituels avec leurs enfants. Malachie a prophétisé que le Saint-Esprit allait transformer les cœurs des pères en jeunes de la génération dans laquelle le Seigneur reviendrait:

«Voici, je vais vous envoyer Elijah le prophète avant la venue du jour du Seigneur, grand et terrible. Et il dirigera les cœurs des pères vers les enfants et les cœurs des enfants vers leurs pères, afin que, lorsque je viendrai, je ne frappe pas la terre d'une malédiction. »(Mal. 4: 5-6)

Le Saint-Esprit souhaite que les pères et les mères spirituels se concentrent sur les objectifs de Dieu pour les jeunes, encourageant les jeunes à réagir avec respect et amour, afin que la maison de Dieu soit dotée d'une grande unité et d'une grande force.

Statistiquement, la plupart des gens qui se tournent vers Jésus le font avant d’avoir 25 ans. La majeure partie de la génération moderne de la terre n'a pas atteint cet âge! Je crois que le Saint-Esprit se concentre maintenant sur le culte prophétique et la révélation de la beauté de Jésus afin de ramener un grand nombre de jeunes à Jésus, comme il l'a fait pendant de nombreux réveils dans l'histoire.

Juste avant sa mort, Jésus a prié et prophétisé dans une prière, que j’appelle «la prière du souverain sacrificateur», pour l’effusion de Sa gloire afin que son peuple puisse marcher dans l’unité, ce qui augmenterait considérablement l’efficacité de l’Évangile (Jean 17: 21-23).

Le mouvement de prière et de culte s'est récemment développé dans une coopération bénéfique, car Dieu a confié divers aspects de ses objectifs et de ses projets à différentes parties de son corps. L'un des traits distinctifs du mouvement de prière sera l'unité, alors que nous entrons dans la plénitude du destin de Dieu, en nous respectant et en nous servant les uns les autres. L'unité sera atteinte parce que la grâce surnaturelle de Dieu sera déversée sur l'Église, permettant à son peuple de vivre dans l'amour et l'esprit d'unité, car l'unité est l'état dans lequel Dieu accorde ses bénédictions dans la plus grande mesure possible:

“Как хорошо и как приятно жить братьям вместе. Ибо там заповедал Господь благословение и жизнь на веки. Втор 3:8, Песн 4:” (Пс. 132:1,3)

Как мы можем видеть, Дух Святой призывает Церковь подниматься в единстве и участвовать в глобальном молитвенном движении последнего времени, совершая постоянное ходатайство и поклонение, проистекающие через пророческое музыкальное служение и близость с Богом. С нашей позиции силы как ходатаев мы будем трудиться вместе для исполнения Великого Поручения и собирать величайшую жатву в истории. Jésus répondra à la voix de son épouse, criant avec lui de l'Esprit, afin de venir vaincre ses ennemis et que la terre soit remplie de la connaissance de Dieu.

Le plus grand conflit à la fin des temps se déroulera entre deux maisons de prière - deux mouvements de louange dans le monde entier. Le Saint-Esprit suscite le mouvement de prière et d'adoration le plus puissant de l'histoire. Pour lutter contre ce mouvement de culte de l'Esprit, l'Antéchrist établira un mouvement mondial de faux culte parrainé par l'État (Apoc. 13: 4, 8, 12, 15). Mais Jésus a un plan dans son cœur et son plan sera réalisé. Le mouvement d'adoration de Jésus sera plus fort, plus créatif et plus oint que tout ce que Satan peut créer.

Vous pouvez ne pas avoir l'appel d'Anna, mais peut-être que Dieu vous demande d'assister à une réunion de prière une fois par semaine dans votre église locale pour intercession. Peut-être qu'il veut que vous adoriez dans un groupe de prière chez quelqu'un. Peut-être qu'il veut que vous chantiez dans une équipe de louange composée de membres du Corps du Christ sur votre territoire ou que vous participiez à l'évangélisation de rue. Comme Marie, la mère de Jésus, l'a dit aux domestiques lors d'un mariage à Cana: “Quoi qu'il te dise, fais-le” (Jean 2: 5). Et n'hésite pas.

Publié par Mike Bickle Ihopkc.org (partie 1, partie 2)
Traduction: Anna Ivashchenko Ieshua.org

Mike Bickle - Directeur de la Maison internationale de prière (IHOP), une organisation missionnaire évangélique basée sur la prière et le culte 24h / 24 et 7j / 7. Il est également le fondateur d'IHOP, qui comprend des écoles à temps plein axées sur le ministère, la musique et les médias.

Pin
Send
Share
Send
Send