Conseils utiles

Comment faire baisser la pression artérielle basse sans changer le supérieur

Pin
Send
Share
Send
Send


Il n'y a pas si longtemps, la question de savoir comment réduire rapidement la pression diastolique (avec des médicaments, des remèdes traditionnels) intéressait davantage les personnes du groupe des personnes plus âgées. Cependant, au cours des dernières décennies, les maladies du système cardio-vasculaire ont considérablement rajeuni et actuellement, l'hypertension, y compris l'hypertension diastolique isolée, est souvent détectée chez les jeunes et même les adolescents.

Pourquoi une pression artérielle basse augmente-t-elle?

Les formes d'hypertension artérielle (AH) avec une augmentation prédominante de la pression artérielle basse diastolique occupent environ 20% de tous les types de cette maladie.

Ce type de GB est caractérisé par la sévérité du cours, la résistance au traitement en cours et nécessite une approche individuelle dans chaque cas.

Principalement, une augmentation du DBP est accompagnée d'une hypertension secondaire (symptomatique) - une augmentation de la pression artérielle due à des maladies internes (contrairement à la GB essentielle, ils en trouvent la raison).

Pour assurer une circulation sanguine continue et efficace dans tout le système vasculaire, le cœur doit pousser un volume constant de sang du ventricule gauche avec une certaine force (pression artérielle systolique) et l'aorte doit s'adapter à la masse éjectée en se rétrécissant ou en s'étirant (pression artérielle diastolique). La différence entre SBP et DBP devrait fluctuer entre 40 et 50 mm Hg. Art.

La pression artérielle diastolique est formée de:

  • volume sanguin circulant
  • l'élasticité des parois des vaisseaux sanguins,
  • l'efficacité de la période de relaxation myocardique (diastole),
  • activité de régulation nerveuse et hormonale du tonus des artérioles.

L'augmentation du DBP est parfois temporaire (il n'y a pas de lésion primaire des organes internes). Les raisons de cette condition:

  • consommation excessive de sel (plus de 8 grammes / jour),
  • abus d'alcool et de café,
  • embonpoint, obésité,
  • surcharge hydrique du corps (consommation supérieure à 30 ml / kg / jour),
  • situations stressantes, manque de sommeil.

Avec une normalisation du régime alimentaire et du régime quotidien, les indicateurs du DBP reviennent indépendamment à la normale. Symptômes de DBP accru:

  1. Un mal de tête sourd et douloureux à l'arrière de la tête et des tempes, qui s'intensifie avec des virages serrés et une inclinaison de la tête.
  2. Vertiges, acouphènes, bourdonnement dans la tête.
  3. Passage d'une déficience visuelle.
  4. Sensation de compression dans le coeur.
  5. Pouls rapide.
  6. Essoufflement, insatisfaction de l'inspiration.
  7. Augmentation de la fatigue, diminution de la capacité de travail, apathie, instabilité émotionnelle, anxiété, troubles du sommeil.

Une augmentation persistante et prolongée de la pression artérielle diastolique accompagne:

  1. Les maladies du myocarde caractérisées par une diminution de la contractilité du muscle cardiaque (cardiosclérose, cardiomyopathie, infarctus du ventricule gauche, myocardite).
  2. Dysfonctionnement des organes endocriniens (thyroïde, surrénales, ovaires chez la femme ménopausée).
  3. Gestose tardive pendant la grossesse.
  4. Maladie rénale (pathologie vasculaire ou lésion tissulaire directe).
  5. Maladies neurologiques (hypertension intracrânienne, apnée nocturne, encéphalite, tumeurs, lésions cérébrales traumatiques).
  6. Maladies du sang (anémie, polycythémie).
  7. Prise de certains médicaments (glucocorticoïdes, hormones thyroïdiennes, anti-inflammatoires non stéroïdiens, contraceptifs oraux, antidépresseurs tricycliques, inhibiteurs de la MAO).

Une pression artérielle diastolique élevée est plus fréquente chez les patients atteints de diabète de type II et d’athérosclérose généralisée.

L'hypertension artérielle avec une DBP prédominante est élevée chez les patients jeunes (âgés de 30 à 40 ans).

Considérons les maladies les plus courantes qui entraînent une augmentation de la pression artérielle diastolique:

  1. Maladie rénale. Les lésions inflammatoires ou auto-immunes des tissus organiques perturbent la filtration du sang et la sécrétion d'eau. En conséquence, le volume de plasma en circulation et la concentration de sodium augmentent progressivement. La violation de l'apport sanguin aux reins déclenche la sécrétion de rénine, ce qui provoque la libération d'angiotensine-II (un puissant vasoconstricteur) dans le sang. Ce processus est à l'origine de l'hypertension diastolique la plus sévère (le DBP dépasse 100 mmHg).
  2. Maladies du système endocrinien. Les tumeurs et le dysfonctionnement surrénalien perturbent l'équilibre naturel de l'adrénaline, du cortisol et de l'aldostérone qui, agissant sur le tonus des artérioles et les processus de réabsorption d'eau et de sodium, augmentent la pression artérielle diastolique. Hypothyroïdie - une diminution de la production d'hormones thyroïdiennes augmente la résistance vasculaire globale et le DBP.
  3. Maladie cardiaque Une diminution de la masse d'un myocarde en état de fonctionnement (due à une inflammation ou à une crise cardiaque) réduit la vitesse globale du flux sanguin et provoque la stagnation des vaisseaux veineux et artériels. L'insuffisance des valves aortiques perturbe la continuité et l'unidirectionnalité du flux sanguin dans les vaisseaux, entraînant une congestion dans les deux cercles de la circulation sanguine. Les artérioles affectées par les plaques de cholestérol deviennent rigides et résistent aux effets des hormones vasoactives. De plus, l'apport sanguin aux organes internes (cœur, cerveau, reins) diminue. Dans les maladies du système nerveux, la médulla oblongata perturbe la régulation centrale du tonus vasculaire.
  4. Hypertension diastolique de drogue. Certains médicaments peuvent modifier l'activité du système nerveux sympathique, l'équilibre dans la sécrétion de rénine-angiotensine-aldostérone et les hormones surrénaliennes.

Pression diastolique

Pour que le sang sorte de la cavité cardiaque à une vitesse suffisante, se déplace le long des artérioles et atteigne tous les petits capillaires, la pression artérielle diastolique doit être «maintenue» dans la plage de 60 à 89 mm de mercure. Art. Cet indicateur est principalement formé par la magnitude du ton des vaisseaux dits résistifs.

L'indicateur DBP caractérise l'activité, l'élasticité, la perméabilité des vaisseaux du corps et l'état fonctionnel des reins, système nerveux sympathique.

Degrés d’hypertension en fonction de la valeur du DBP:

Catégorie d'hypertensionLa valeur de DBP (mm RT. Art.)
Tension artérielle optimale60-79
Normal80-84
L'hypertension85-89
AH je degré (doux)90-99
AH du degré II (moyenne)100-109
Degré AH III (sévère)Au-dessus de 110

Comment réduire la pression diastolique sans diminuer la partie supérieure?

Si l'augmentation du DBP est provoquée par une pathologie des organes internes, un traitement efficace, en plus du traitement antihypertenseur, nécessitera une correction médicamenteuse de la maladie sous-jacente à l'origine du GB.

Avec une augmentation temporaire de la pression artérielle diastolique, causée par des facteurs externes ou une violation du régime alimentaire, il suffit d’ajuster le rythme de la vie et de dormir suffisamment.

  1. Bien manger - une alimentation équilibrée, en réduisant la consommation de sel à 4-5 grammes / jour, en évitant les viandes fumées, les aliments en conserve et les aliments transformés (quantités excessives de sodium, de gras trans, d'arômes, de exhausteurs de goût).
  2. Limitez la quantité de caféine à 200 mg par jour (et si possible, abandonnez-la complètement).
  3. Arrêtez de fumer et de boire de l'alcool.
  4. Adhérez au mode moteur optimal. Pour améliorer la circulation sanguine dans tous les tissus, il est recommandé de marcher au grand air tous les jours (objectif - 10 000 pas). Affectez favorablement le ton des vaisseaux qui visitent la piscine, le yoga, la méditation, les exercices de respiration et les exercices du matin.
  5. Abstenez-vous des bains, des saunas et des sports extrêmes.

Un traitement compétent et efficace n’est prescrit que par un spécialiste après un examen approfondi de tout l’organisme.

Pour réduire la pression artérielle diastolique, le médecin prescrit des médicaments antihypertenseurs à de telles doses, qui affectent principalement le tonus des vaisseaux sanguins et le volume du sang en circulation, sans modifier de manière significative la pression artérielle systolique:

  1. Diurétiques:
  2. Inhibiteurs de l'ECA - "Enap", "Lisinopril" à 5-10 mg / jour.
    • Thiazidique - "Furosémide" à 40-80 mg, "Trifas" 5-10 mg en conjonction avec "Asparkam" ou "Panangin".
    • Thiazid-like - "Indapamide", "Hypothiazide" à 2,5 mg / jour.
  3. Antagonistes des récepteurs de l'angiotensine-II - Valsacor, Irbesartan, 120-360 mg / jour. 4. Inhibiteurs des canaux calciques - Amlodipine, Nifédipine 5-10 mg / jour.

Assurez-vous d'identifier la cause de l'hypertension diastolique persistante - traitement de la maladie sous-jacente:

  • dysfonctionnement rénal - reprise de la capacité de filtration rénale, apport sanguin adéquat au tissu, protection contre les dommages supplémentaires,
  • maladies du système endocrinien - correction du bruit de fond hormonal, si nécessaire - intervention chirurgicale,
  • maladie cardiaque - choix du traitement d'entretien, traitement chirurgical des anomalies valvulaires et de la maladie coronarienne,
  • maladies du sang - normalisation de l'hémoglobine, de l'hématocrite,
  • gestose - maintien de la grossesse jusqu'à la maturité du fœtus et accouchement urgent,
  • maladies neurologiques - traitement d'un facteur causatif, opérations de récupération de l'alcool,
  • hypertension diastolique - ajustement de la posologie du médicament ou remplacement du schéma thérapeutique.

Aide à la maison

Si le bien-être du patient s'est fortement dégradé et que le tonomètre présente une pression plus basse, il tente de stabiliser la situation de plusieurs manières:

  1. Quand une personne est hypertensive et est traitée, les médicaments antihypertenseurs sont toujours conservés à la maison. Abaissez la pression la plus basse sans diminuer la pression la plus haute en utilisant des diurétiques (Furosémide, Hypothiazide, Indapamide) à des doses standard. Les vaisseaux du groupe des inhibiteurs de l'ECA, les antagonistes de l'angiotensine-II et les antagonistes du calcium détendent les vaisseaux.
  2. En outre, les sédatifs sont pris - comprimés de valériane, teinture mère d’aile, Corvalol, Valocordin, Validol.
  3. Les méthodes physiques réduisent la pression:
    • Compresse froide sur la nuque.
    • Léger massage relaxant.
    • Impact sur les points biologiquement actifs - derrière le lobe de l’oreille, dans le muscle sternocléidomastoïdien.

Si la pression artérielle diastolique ne peut être gérée par vous-même en quelques heures et que les symptômes ne font qu'empirer, vous devriez consulter un médecin.

Quels remèdes populaires sont utilisés?

Pour réduire la pression artérielle diastolique à la maison, vous pouvez utiliser un médicament à base de plantes. L'utilisation de décoctions d'infusions et de thés à base d'herbes qui affectent le système cardiovasculaire a un effet deux à quatre semaines après le début du traitement (si elle est prise régulièrement).

Herbes qui apaisent le système nerveux sympathique:

  • fleurs d'arnica de montagne,
  • blanc de gui
  • feuilles d'épine-vinette
  • sac de berger.

Plantes médicinales dilatant les vaisseaux sanguins:

  • herbe de bigorneau
  • la verveine
  • feuilles de magnolia
  • fruits de chokeberry.

Plantes à effet diurétique:

  • Herbe de millepertuis
  • feuilles de bouleau
  • plantain
  • les myrtilles
  • genévrier.

Il est recommandé de combiner les herbes de ces groupes et de modifier la composition du traitement tous les deux à quatre mois.

Des antihypertenseurs d’origine végétale sont également vendus en pharmacie:

  1. "Bourgeons de bouleau."
  2. "Prêle d'herbe."
  3. "Cornes utérines."
  4. Raunatin.

Pour les patients âgés présentant des lésions vasculaires athéroscléreuses, il est recommandé d'utiliser des préparations à base de plantes ayant un effet angioprotecteur:

  • Troxérutine
  • Vazoket
  • "Flebodia 600",
  • Ascorutin
  • Venosmin
  • La quercétine
  • Ravisol
  • huile de graines de citrouille.

N'oubliez pas qu'il est impossible d'abaisser efficacement la pression artérielle inférieure uniquement avec des préparations à base de plantes. La phytothérapie est une méthode auxiliaire de lutte contre l’hypertension diastolique. L’accent est mis sur la correction médicale et la modification du mode de vie.

Une augmentation de la pression artérielle diastolique à long terme entraîne des modifications irréversibles de la paroi vasculaire, son amincissement et des lésions aux organes internes.

Ils traitent une augmentation de la pression inférieure uniquement sous la supervision d'un médecin. Dans la plupart des cas, l'hypertension diastolique indique le développement d'une maladie grave nécessitant une approche intégrée (traitement médicamenteux, traitement chirurgical et modification du mode de vie).

Les sources d’information suivantes ont été utilisées pour préparer le matériel.

Comment et quand vous pouvez réduire votre pression artérielle diastolique à la maison sans médicament

Il existe de nombreux médicaments qui peuvent rapidement normaliser l'hypertension artérielle, mais ils ont tous un certain nombre d'effets secondaires. Par conséquent, avec l’hypertension initiale, ils essaient de se passer de la drogue.

Le choix du moyen de réduire la pression artérielle, qu'il s'agisse de remèdes populaires ou de comprimés, est effectué par le médecin après avoir examiné le patient et établi la cause de l'hypertension.

Une légère augmentation de la pression diastolique est souvent associée non pas à des causes pathologiques, mais physiologiques. Ceux-ci comprennent:

  • abus d'aliments et de boissons riches en caféine (thé fort, café, énergie, cola, cacao, chocolat noir),
  • manque chronique de sommeil,
  • surmenage
  • stress
  • apport de fluide insuffisant dans la chaleur.

Dans ces cas, il est non seulement possible, mais également nécessaire de normaliser la pression diastolique sans recourir à des médicaments. Pour cela, le patient doit éliminer le facteur provoquant:

  • normaliser la routine quotidienne et l'observer attentivement,
  • se coucher au plus tard 22 heures et s’assurer que la nuit dure au moins 8 heures,
  • pour les troubles du sommeil 30 à 40 minutes avant d'aller au lit, buvez un demi-verre de décoction de racines de valériane (2 c. à thé de matières premières médicinales hachées par verre d'eau),
  • Arrêtez de boire des boissons contenant de la caféine et du chocolat noir.

Si la pression augmente fréquemment, un ou plusieurs traitements à base de plantes peuvent être effectués (naturellement avec l'accord du médecin traitant). Exemples de collections de médicaments à effet antihypertenseur:

  1. Mélangez une partie des pousses de reine des prés, des feuilles de mélisse, des racines de valériane, de l’aubépine, de l’herbe de millepertuis, de l’herbe de chrysanthème, des feuilles de menthe poivrée et une demi-partie de trèfle jaune. Versez ½ litre d'eau bouillante 3 cuillères à soupe de collecte et insistez pendant deux heures. Strain. Prendre ¼ tasse 3-4 fois par jour.
  2. Mélangez 4 parties d'herbe de cannelle à la guimauve, l'herbe de mère Agnès et l'origan, 2 parties de germes de lettres, de racine de réglisse, 1 partie de fleurs de calendula, de racine d'oseille, de millefeuille, de trèfle et de baies de chokeberry, ½ partie de feuilles de menthe poivrée. Rincez la thermos avec de l'eau bouillante et placez-y 2 cuillères à soupe de la collection finie. Verser 2,5 tasses d'eau bouillante et laisser pendant 8 heures. Filtrer et prendre trois fois par jour pendant ¼ à ½ tasse 15 à 30 minutes avant de manger.

Une légère augmentation de la pression diastolique est souvent associée non pas à des causes pathologiques, mais physiologiques.

Comment réduire la pression diastolique avec des médicaments

Le traitement de l'hypertension diastolique devrait viser à éliminer la cause sous-jacente du mécanisme pathologique de son développement. Par exemple, dans l'hypothyroïdie, un traitement hormonal substitutif est prescrit et, dans le cas d'une sténose de l'artère rénale, une intervention chirurgicale est réalisée (endoprothèse vasculaire). À la suite d'un traitement étiotropique chez un patient, non seulement les symptômes de la maladie sous-jacente disparaissent ou s'affaiblissent considérablement, mais la pression artérielle se normalise également.

Si la cause de l'hypertension diastolique reste indéterminée ou si le traitement de la maladie sous-jacente ne normalise pas la pression, le médecin peut vous recommander de prendre des antihypertenseurs. Dans ce cas, il convient de noter qu’aucun médicament ne peut exclusivement réduire la pression diastolique sans réduire les effets systoliques, les pressions inférieure et supérieure étant deux indicateurs de l’état fonctionnel du système cardiovasculaire, sont interconnectées et agissent isolément. l'un d'eux, sans affecter l'autre, est impossible.

Comment réduire efficacement la pression? La réponse à cette question dépend du niveau des indicateurs, des raisons de l'augmentation, de l'âge et de l'état général de la santé humaine, de la présence ou de l'absence de maladies concomitantes. Les principaux groupes de médicaments antihypertenseurs sont:

  1. Inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ACE) et antagonistes des récepteurs de l'angiotensine. Ces médicaments non seulement abaissent la pression artérielle, mais ont également un effet cardioprotecteur, augmentent la sensibilité des tissus à l'insuline.
  2. Bêta-bloquants. Le mécanisme d'action consiste à bloquer les récepteurs sensibles à l'action de l'adrénaline. Ils ont un effet hypotenseur prononcé, normalisent le rythme cardiaque et réduisent la demande en oxygène du myocarde.
  3. Antagonistes du calcium (inhibiteurs lents des canaux calciques). Ils inhibent la pénétration des ions calcium de l'espace intercellulaire dans les cellules musculaires de la paroi vasculaire. Cela conduit à une diminution de leur tonus et à une expansion de la lumière des vaisseaux sanguins, entraînant une baisse de la pression artérielle.
  4. Diurétiques (diurétiques). En tant que monothérapie pour l'hypertension artérielle, ils sont utilisés très rarement, ils font plus souvent partie d'une thérapie complexe avec des inhibiteurs de l'ECA.
  5. Antispasmodiques. Réduit le tonus musculaire, ce qui entraîne une expansion de la lumière des vaisseaux sanguins et une baisse de la pression artérielle.

За последние несколько десятилетий заболевания сердечно-сосудистой системы резко помолодели, и в настоящее время артериальная гипертензия, в том числе и изолированная диастолическая гипертензия нередко выявляется у молодых людей и даже подростков.

Медикаментозная терапия должна назначаться и проводиться только под контролем врача. Il est inacceptable de modifier indépendamment les doses prescrites par un spécialiste (le strict respect à la fois de la quantité de médicament en mg et de la fréquence d'administration est requis) et de l'arrêt plus radical du traitement.

Quelle est la pression diastolique et les raisons de son augmentation

Lors de la mesure de la pression artérielle (PA), deux indicateurs sont déterminés:

  1. Tension systolique (supérieure, cardiaque) - pression sanguine sur les parois des artères au moment de la contraction du cœur, c'est-à-dire de sa systole. Sa valeur est déterminée par la force et la fréquence cardiaque, raison pour laquelle la pression systolique est également appelée cardiaque.
  2. Diastolique (inférieur, rénal) - pression sanguine sur les parois vasculaires, enregistrée au moment de la diastole (relaxation myocardique). La valeur de cet indicateur dépend de la résistance des vaisseaux périphériques. La force du tonus vasculaire est grandement influencée par la substance biologiquement active produite par les reins - la rénine. Sa synthèse augmente avec diverses maladies rénales, un de leurs symptômes est donc une augmentation de la pression diastolique.

L'hypertension artérielle est appelée hypertension artérielle (hypertension). Le plus souvent, il y a une augmentation des deux indicateurs, à savoir la pression supérieure et inférieure. Si la tension systolique est normale et que la pression diastolique est élevée (90 mm Hg. Art. Et au-dessus), cette affection est appelée hypertension diastolique isolée. Diverses causes ayant un effet direct sur le tonus vasculaire sont à l'origine de son apparition. Par exemple, une hypertension diastolique est observée dans les cas suivants:

  • artériosclérose sévère des artères,
  • maladie rénale (glomérulonéphrite chronique, sclérose des artères rénales, insuffisance rénale, polycystose, pyélonéphrite chronique),
  • maladies cardiaques (myocardite, insuffisance cardiaque, cardiosclérose, cardiomyopathie),
  • dysfonctionnement de la thyroïde (hyperthyroïdie ou hypothyroïdie),
  • amylose
  • déséquilibre hormonal chez les femmes ménopausées.

Le traitement médicamenteux doit être prescrit et effectué uniquement sous la surveillance d'un médecin. Il est inacceptable de modifier indépendamment les doses prescrites par un spécialiste et de mettre fin de manière abrupte au traitement.

Pour le corps humain, une pression inférieure élevée à long terme constitue un danger potentiel, car elle indique que même au moment de la diastole, il n’ya pas de relâchement complet des cavités cardiaques et des muscles des vaisseaux sanguins. Ceci, à son tour, augmente le risque de développer un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral, ainsi que des anévrismes.

Il n’existe pas de symptômes typiques de l’hypertension diastolique. Vous pouvez déplacer le développement de cette condition par les signes suivants:

  • mal de tête - de caractère pulsatoire, douloureux ou éclatant, localisé dans les régions pariéto-temporale, frontale ou occipitale,
  • vertige
  • nausée, peut être vomissements répétés,
  • faiblesse générale
  • tremblements musculaires
  • sensation de manque d'air
  • palpitations cardiaques,
  • douleur au coeur,
  • sueur froide et moite.

Si un ou plusieurs de ces symptômes apparaissent, vous devez mesurer la pression artérielle à l'aide d'un tonomètre. En fonction de l'indicateur inférieur, l'hypertension diastolique est divisée en plusieurs étapes:

  1. Lumière - de 90 à 99 mm RT. Art.
  2. Moyenne - de 100 à 109 mm RT. Art.
  3. Lourd - à partir de 110 mm Hg. Art. et plus.

Diagnostics

Le choix du moyen de réduire la pression diastolique, qu'il s'agisse de remèdes populaires ou de comprimés, est effectué par le médecin après avoir examiné le patient et établi la cause de l'hypertension.

L'examen comprend généralement:

  • consultations avec un cardiologue, un néphrologue, un endocrinologue,
  • Échographie des reins, glande thyroïde,
  • tests d'urine (analyse générale, test de Reberg, test de Zimnitsky, test de Nechiporenko),
  • angiographie vasculaire rénale,
  • chimie du sang (cholestérol, triglycérides, urée, créatinine),
  • test sanguin de profil hormonal,
  • urographie excrétrice.

Pour le corps humain, une pression inférieure élevée à long terme constitue un danger potentiel, car elle indique que même au moment de la diastole, il n’ya pas de relâchement complet des cavités cardiaques et des muscles des vaisseaux sanguins.

Si nécessaire, le plan de diagnostic peut être étendu.

Nous vous proposons de regarder une vidéo sur le sujet de l'article.

Pression diastolique

Chacun de nous a sa propre pression artérielle. Dans la plupart des cas, il diffère légèrement de celui généralement accepté. De fortes fluctuations à la hausse ou à la baisse et allant au-delà d’un certain niveau d’indicateurs sont considérées comme un écart. Dans ce cas, ils parlent de pression artérielle basse ou élevée.

Il est extrêmement dangereux de l'augmenter régulièrement jusqu'au niveau de 140/90 et plus, car il menace l'hypertension.

Tableau: Norme de pression artérielle chez l'adulte

Tension artérielle supérieure (systolique)Basse pression artérielle (diastolique)
110 à 130 mmHg70 à 85 mmHg

HELL, caractérisant la condition d'une personne:

  • Hypotension (pression artérielle basse): moins de 100/60 mm Hg
  • Tension artérielle normale réduite: de 100/60 à 110/70 mm Hg
  • Pression normale: 110/70 à 130/85 mmHg
  • Augmentation de la pression artérielle: de 130/85 à 139/89 mm Hg
  • Le développement de l'hypertension: au-dessus de 140/90 mm Hg

Changer la pression artérielle en dessous de 90/60 est également considéré comme indésirable. Si l'un des indicateurs change alors que l'autre reste au niveau normal, les médecins s'appuient sur l'indicateur qui a changé.

Une pression diastolique élevée est plus souvent enregistrée chez les personnes âgées. Ainsi, chez un jeune en bonne santé, des fluctuations de 65 mmHg à 10 mm sont autorisées dans le sens d'une diminution ou d'une augmentation. La tension artérielle diastolique chez les personnes d'âge moyen est considérée comme normale dans la plage de 70 mm à 80 mm. Après 50 ans, ce chiffre passe à 80 mm - 89 mm.

Les valeurs de la pression artérielle changent parfois. De tels changements sont généralement associés à un effort physique, à des situations stressantes, à la température de l'air. Les cas isolés de variations de la pression artérielle ne menacent généralement pas. Il est obligatoire de consulter un spécialiste en cas de fluctuation constante.

Les raisons de l'augmentation de la pression artérielle basse

Les causes de la pression diastolique élevée sont variées et dépendent de facteurs entraînant une augmentation de l'indicateur:

  • Maladies de la glande thyroïde, des glandes surrénales ou des reins. Dans ces cas, on parle d'hypertension symptomatique. La rénine, sécrétée par les reins, augmente le tonus musculaire des vaisseaux sanguins et réduit donc la pression artérielle.
  • Formations tumorales de la glande surrénale ou de l'hypophyse. Les néoplasmes sont capables de sécréter des hormones. Par exemple, l'adrénaline augmente la valeur de la pression artérielle inférieure et supérieure. Les hormones produites par la thyroïde affectent également le niveau des deux valeurs de pression artérielle à la hausse.
  • Vieillissement du corps et non-respect des règles de prévention. Stress soudain, détresse émotionnelle, dépression.

L'obésité, les aliments salés, l'alcool - tout cela conduit à une augmentation de la pression artérielle diastolique.

Pression d'impulsion

Il est possible de déterminer le niveau diastolique de l'hypotension artérielle basse ou élevée au moment de la mesure en la comparant à la pression systolique. Pour ce faire, calculez le niveau de pression artérielle, ou la différence entre les valeurs de la pression artérielle supérieure et inférieure.

Une pression différentielle est considérée comme normale si cet indicateur est de 40 mm. Si, au moment de la croissance de la pression artérielle systolique, la pression artérielle diastolique reste au niveau normal, une augmentation du pouls est enregistrée. Une condition similaire est très probablement associée à une maladie cardiovasculaire. Une pression artérielle basse est la preuve que les reins sont en mauvaise santé.

Lorsque le tonomètre inférieur indique en permanence un niveau supérieur à 90 mm, le risque de complications est très élevé.

Les médecins avertissent de la possibilité d'un accident vasculaire cérébral ou d'une crise cardiaque.

Une pression diastolique inférieure à 90 mm est un indicateur absolument normal. S'il est stable à un niveau compris entre 90 et 105 mm, nous parlons du stade initial de l'hypertension. Le niveau de 106 mm à 115 mm est déjà un degré moyen d'hypertension, plus de 115 mm est un degré sévère. Lorsque la pression artérielle diastolique dépasse la barre des 130 mm, on parle d’hypertension maligne.

Si la pression diastolique augmente fréquemment, la probabilité de complications graves sous la forme d'une crise cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral augmente fortement.

Bon traitement

Comment réduire la pression diastolique élevée et que faire pour éviter une hypertension persistante? Un saut de pression artérielle dans le sens de l'augmentation ne devrait pas causer de panique.

Vous devez vous allonger pour que votre tête soit légèrement relevée. Valocordin, Corvalol, la teinture de Motherwort aidera à améliorer la condition.

Le premier stade de la maladie ne comprend pas de traitement avec des médicaments puissants.

Il est préférable de respecter les mesures préventives suivantes:

  1. frits doivent être exclus du menu du jour et la quantité de sel consommée doit être réduite de moitié,
  2. essayez de vous débarrasser des mauvaises habitudes,
  3. l'utilisation de cures de thés et de teintures à partir de préparations à base de plantes, qui améliorent le tonus vasculaire et normalisent la pression artérielle,
  4. une activité physique modérée sous forme de promenades en plein air et un exercice vigoureux devraient devenir la norme.

Seule une préparation chimique peut réduire rapidement la pression!

Si une personne a une crise d'hypertension, vous pouvez alors mettre la tablette de Kapoten sous sa langue. Si après 30 minutes il n'y a pas de changement, appelez une ambulance!

Dans les situations où vous ne devez pas attendre une ambulance et où rien ne menace une personne, vous pouvez vous aider avec des remèdes populaires.

Méthodes d'aide populaires:

  • Allongez-vous et prenez la position la plus confortable. Lorsque vous expirez, retenez votre souffle pendant environ 7 à 8 secondes. Répétez plusieurs fois. Ces exercices de respiration réduiront le niveau de pression de 20 à 30 mm. Après cela, il est recommandé de s’allonger sur le visage et de s’allonger dans cette position pendant un moment.
  • Environ 40 mm peuvent réduire la pression artérielle sans l'utilisation de médicaments. Vous devez appliquer une gaze trempée dans du vinaigre de cidre de pomme dilué en deux avec de l'eau.
  • Un sac de glace qui est appliqué à la colonne cervicale aidera également. Après 30 à 35 minutes, un massage du cou doit être effectué pour rétablir la circulation sanguine.
  • Pour abaisser la tension artérielle inférieure (diastolique), vous devez effectuer un massage des points biologiquement actifs. Ils sont situés immédiatement sous les lobes d'oreilles, ainsi que sur les lignes reliant les lobes d'oreilles aux clavicules.

En cas de crise hypertensive (augmentation importante du niveau de pression), une urgence doit être appelée immédiatement. Si le problème survient souvent, le médicament prescrit par le médecin doit toujours être à portée de main!

LES CONTRE-INDICATIONS SONT DISPONIBLES
CONSULTER VOTRE MÉDECIN NÉCESSAIRE

Auteur de l'article Svetlana Ivanova, médecin généraliste

Pin
Send
Share
Send
Send