Conseils utiles

Que faire si un enfant tète les doigts: conseils du psychologue

Pin
Send
Share
Send
Send


À onze heures, Brian a continué à sucer son pouce, mais pas toujours

oui, et cela n'est jamais arrivé à l'école ou chez des amis. Mais tout le monde

le moment où il pensait à quelque chose à la maison, compte tenu du contenu de la

Dilnik ou assis devant la télévision, son pouce invariablement

Il a nagé dans sa bouche. Et le soir, il s’endormit le pouce dans la bouche.

Dans ma tête, des images mentales ont clignoté dans ma tête alors qu’il étudierait

collège et continuer à sucer un pouce, dit sa mère. Il s'est avéré

cependant, cette habitude a disparu avant la sixième année. Brian lui-même a accepté

une telle décision - et il a réussi avec le soutien de ses parents.

Les experts reconnaissent que parfois l’habitude de sucer le pouce complètement

pas de problème. Ce n'est pas un signe d'incertitude -

ty, c’est juste que l’enfant a une telle habitude, comme celle de faire les cent pas

Bretelles chez les adultes ou fumeurs. Si le bébé est excité, il se calme

s’il s’ennuie, une telle habitude lui donne l’occasion de

Si votre enfant a moins de cinq ans, la meilleure chose à faire est de ne pas payer

attention à cela. Si le bébé tète le pouce de temps en temps et que cela ne se produit pas

gêne apparemment la croissance des dents et ne défigure pas les doigts, pas besoin

intervenir, dit Stephen Hopferd, MD, professeur

dentisterie pédiatrique et le directeur du département dentaire du département de

École de médecine de l'Université de développement de la perturbation à l'Université de l'Iowa

dans la ville de Iowashiti.

Des problèmes commencent cependant à se poser si le bébé tète vigoureusement

pouce après cinq ans, dit Pat-

Rick Freiman, Ph.D., professeur agrégé de psychologie en médecine

Université de Creiton, école du Nebraska. L'enfant peut avoir-

il y a un danger de gâter vos dents (la "morsure de lapin"),

doigts et faire une infection fongique sous les ongles.

En outre, l'habitude de sucer le pouce peut affecter l'attitude

nii autour, dès que l'enfant commence à aller à l'école ou à la crèche

le jardin Un enfant en train de sucer son pouce à l’école sera la cible de blagues et

se moquant de ses camarades de classe, explique le Dr Freiman.

Ainsi, si votre bébé a toujours l’habitude de téter

pouce, et le temps pour l'admission à l'école approche, et vous voudrez

prendre des mesures décisives, voici quelques conseils pour vous aider.

Arrête de le scier. Peu importe l'âge de votre

enfant, ne le blâme pas pour cette habitude. Si plus tôt tu as vu un enfant

étant donné qu'il a sucé son pouce, il était temps de l'arrêter,

dit le Dr Freiman. Ne parlez pas de mauvaise habitude, si seulement il

lui-même ne sera pas le premier à poser cette question. Et en particulier, ne le retirez pas

le doigt hors de la bouche par la force. Parfois, vous ne faites pas attention à ce qu'il

suce un doigt, vous pouvez l'aider à renoncer à cette habitude. Si c'est

échouera, du moins ne rend pas l’enfant misérable à cause de cela.

Reconnaître les signaux donnés par l'enfant. Si tu veux faire attention

et sevrez peu à peu l'enfant de cette habitude, remarquez ce qui se passe

autour de chaque fois que votre enfant met un pouce dans sa bouche, conseille

Dr. Heitler. Si le bébé tète automatiquement le pouce quand il

fatigué, affamé ou ennuyé, aidez-le à mettre ces mots en mots

sentiments et chercher d’autres solutions à ces problèmes. Par exemple, vous pouvez dire

lui: "Vous devez vous ennuyer", puis essayer de l'intéresser

livre ou jouet.

Abandonnez les assistants non techniques. Parfois, l'habitude de sucer votre pouce

tout en tenant une couverture ou un ours en peluche à proximité

sont donnés et votre enfant s’accompagne automatiquement les uns des autres. Si le bébé

dans l'après-midi traîne une couverture ou un ours en peluche, cela peut devenir une raison

le fait qu'il se mette inutilement un doigt dans la bouche, indique le Dr Heitler.

Si vous établissez la règle selon laquelle la couverture et l'ours en peluche restent dans l'après-midi

dans la chambre à coucher, comme si vous suciez un doigt en dehors de la chambre, ça s'arrête.

Choisissez le bon moment. Si vous pensez que le moment est venu

votre enfant doit faire des efforts vigoureux pour mettre fin aux effets néfastes

habitude, choisissez un moment où la vie de famille est relativement calme,

conseille Hopferd. Vous ne pouvez probablement rien obtenir si vous êtes en

la famille d’une personne est décédée ou est tombée gravement malade, ou les parents sont en instance de divorce,

il remarque. Le remettre à plus tard lorsque tout sera redevenu calme.

Trouvez une raison pour qu'il abandonne cette habitude. Si vous pensez

il est temps que votre enfant arrête de sucer un doigt car d’autres enfants

va se moquer de lui quand il va à la maternelle, expliquez-le

Benko. Il comprendra facilement qu’il ne devrait pas sucer son pouce

yeux des autres enfants.

Vous pouvez également lui expliquer que la pression provient d'un doigt situé

dans votre bouche, cela endommagera vos dents - et sera également utile si votre pédiatre ou

le dentiste est également mentionné à ce sujet. Vous aurez peut-être besoin d'un franc

voleur pour convaincre l'enfant qu'il est important pour lui d'abandonner cette

Faites équipe pour combattre l'habitude. Après votre enfant

intérêt et désir d'abandonner l'habitude de sucer un pouce, discuter

donnez avec lui les méthodes possibles pour résoudre le problème, conseille le médecin

Freiman, il n’aura donc pas l’impression que cette

les parents sont intéressés, mais très probablement, il veut lui-même cela pour son propre

bien Les parents peuvent l’aider avec des rappels, mais dans ce cas, l’enfant

toujours se sentir comme un protagoniste.

Sélectionnez un jalon à terminer. C’est souvent pas mal de lier le moment

le refus de l'enfant de sucer un doigt avec un événement de sa vie,

par exemple, commencer une visite dans un jardin d'enfants. Nouveau reptile ou début d'été

avoir des vacances, dit le Dr Heitler.

Une fois que vous avez choisi un jour de remise des diplômes, asseyez-vous avec votre enfant et

travailler sur la palette de couleurs sur laquelle vous allez marquer des heures ou des jours,

au cours de laquelle il se tient et ne suce pas le doigt, le médecin suggère

Heitler - Cela donnera à l’enfant un sentiment de contrôle sur les événements, et clairement

va lui montrer les progrès réalisés.

Récompense pour le succès. Inclure des petits bonus ou

récompenses - quelque chose que votre enfant peut espérer dans leurs efforts-

tu renonces à l'habitude, dit William Cuttler, un dentiste de la ville

oui Dyubuk, Iowa, qui traite des enfants depuis plus de 20 ans.

Cela constitue une excellente motivation.

Il conseille de donner à l’enfant un astérisque pour chaque jour où il

vivre de sucer un doigt. Vous et votre enfant devez avancer

décidez combien d'étoiles il faut pour recevoir un bonus,

disons un nouveau jouet.

Ou démarrez le jeu "de point en point". Jeu personnel

ki-to-point "non seulement donne à l'ensemble du processus une incitation, mais

un sentiment de contrôle sur ce qui se passe, explique le Dr Freiman. Commence avec

de trouver dans le magazine une photo d'un objet que vous souhaitez

lire à votre enfant. Ensuite, placez une feuille de papier sur la photo et entourez-la.

contours du sujet avec des points. Accrochez cette feuille à un endroit bien en vue dans la pièce

Un enfant qui a réussi à résister à l’obligation de mettre un gros pa-

une personne tout au long de la journée a le droit de relier deux points avec une ligne. Kog-

oui tous les points sont connectés, l'enfant reçoit un cadeau dont les contours

se profilant maintenant clairement et distinctement, explique le Dr Freiman. Si

il y a des jours où un enfant ne peut s'empêcher de glisser dans

la bouche est le pouce, il ne relie pas les points, mais ne perd rien.

Il contrôle toujours la situation.

Concevoir un système d'alerte. La partie la plus difficile du processus d'échec

l'habitude est que l'enfant n'a même pas le temps de comprendre que

arrivé, et le doigt est déjà dans sa bouche, car il est effectué automatiquement

tomate, dit le Dr Heitler. Vous avez besoin d'un moyen de prévenir

Benka, que son doigt a commencé à bouger dans sa bouche. Discuter de ce problème avec lui

et trouvez quelque chose qui rappelle à l'enfant ses actions. Donc

une bande de ruban adhésif autour du pouce peut devenir passagère.

Si le ruban adhésif ordinaire ne suffit pas, déposez du vinaigre dessus,

conseille Stuart Fontaine, dentiste dentiste à Greensboro,

Caroline du Nord et professeur agrégé de maladies bucco-dentaires et

gomme à mâcher à la Chapel Hill Dental School de l’Université de Caroline du Nord.

Le goût du vinaigre rappellera à votre enfant qu'il veut renoncer à l'habitude

suce ton pouce.

Mettez une chaussette dessus. Si votre bébé tète un pouce dans un rêve,

même un pansement de gaze ne l'empêchera pas de se fourrer un doigt dans la bouche.

Au lieu de cela, l'enfant peut vouloir poser une main sur son bras avant d'aller se coucher.

un gant ou une chaussette, conseille le Dr Heitler.

Essayez de peindre votre pouce. Pour un enfant qui essaie

abandonner l'habitude de sucer un doigt, mais sans grand succès, il y a

les médicaments en vente libre sont conseillés par le Dr Freiman.

Ces médicaments sont sans danger pour les enfants, mais contiennent des ingrédients dont le goût

si désagréable que les papilles gustatives dans la bouche vont immédiatement augmenter et

rappeler à l'enfant son intention.

Assurez-vous simplement que l'enfant ne considère pas cela comme

punition, prévient Freiman. Vous pouvez dire à l'enfant: "Ici-

une récompense qui vous rappellera quand vous oubliez et mettez votre pouce

dans la bouche. "L'enfant comprendra que les parents ne l'obligent pas à abandonner

habitudes, ils l’aident à atteindre cet objectif.

Dites les mots d'approbation. Ne sous-estimez pas la difficulté

pour que votre enfant renonce à cette habitude - dit le Dr. Height-

ler. La succion au doigt est une habitude qui semble très attrayante pour un enfant,

et son abandon crée un sentiment de perte ou de vide. Ça rappelle

sensation d'un adulte qui cesse de fumer. Par conséquent, soyez patient avec lui et

encouragez-le et soutenez-le plus souvent.

Mais même si l’enfant abandonne cette habitude, sa rechute est très grave.

poryaten au cours des premières semaines, rappelle le Dr Heitler.

Votre enfant devra déployer beaucoup d'efforts pour prévenir

retourne à elle. Cela prend habituellement au moins trente jours après

de sorte que le désir impulsif de sucer le pouce commence à diminuer.

Raisons pour sucer un doigt

Avec la naissance d'un bébé, ses réflexes et ses instincts sont nés. Beaucoup d’entre eux sont très compréhensibles pour maman: pleurer - veut manger ou il est temps de changer la couche, se frotte les yeux - il est temps de dormir. Pourquoi le bébé suce-t-il un doigt? Il y a plusieurs raisons à cela:

  1. La faim Une des raisons les plus évidentes et les plus fréquentes. Comment montrer à maman ce que tu veux manger? C'est vrai, envoie un doigt à sa bouche, alors maman devinera qu'il est temps de manger. Surveillez votre alimentation. Si vous utilisez un mélange de lait adapté lors de la tétée, préparez-le conformément aux instructions, en tenant compte des caractéristiques liées à l'âge, n'augmentez pas les intervalles entre les repas. Lors de l'allaitement, l'alimentation à la demande est considérée comme une priorité, car le lait maternel contient moins de calories, il est impossible de calculer avec précision la quantité de lait que le bébé a tété.
  2. Manque de contact avec maman. De nombreux spécialistes dans le domaine de la pédiatrie notent que jusqu’à un an, un enfant a besoin de 70% de l’amour et des soins de sa mère et de seulement 30% de ses jouets. La succion du sein n’est pas seulement un moyen de se procurer de la nourriture, elle est également apaisante, la manifestation des sentiments, principal signe de l’affection naissante entre la mère et l’enfant. Après 9 mois à l'intérieur, les 9 mois suivants à l'extérieur sont appelés «période de maturité», lorsque rien n'est plus fiable et souhaitable pour le bébé que les bras et la poitrine de la mère, si ce contact est rompu pour une raison quelconque, si le temps passé ensemble est négligeable, le sentiment de malaise s'accumule - le bébé tète un doigt en réponse à cela. On retrouve cette situation dans les familles où il a été décidé de ne pas habituer l’enfant aux mains pour ne pas le gâcher. Ce n’est que maintenant que les adultes «intelligents» ne comprennent pas que ce n’est pas du tout choyant, mais une nécessité vitale: être caressé, confiant que vous êtes aimé, que vous avez besoin de vous.
  3. Gêne émotionnelle, stress. Comme déjà mentionné, les instincts régissent les actions d'un nouveau-né. L'instinct de conservation est le plus important. La vision chez les enfants de trois mois menstrués est floue, ils ne peuvent pas distinguer les visages, mais ils reconnaissent parfaitement les voix et les odeurs. En cas de scandale, les conversations à haute voix se produisent souvent à la maison - l'enfant est stressé, si un étranger lève les mains - le stress, se rend à la clinique où il vous examine attentivement - le stress à nouveau. Qui va venir à la rescousse et se débarrasser des soucis? La poitrine ou le pouce de la mère.
  4. Dentition Il s’agit d’un processus physiologique, accompagné de démangeaisons sévères et d’une salivation abondante. Le gamin semble trop capricieux. Il peut fourrer tout ce qui passe sous son bras dans sa bouche, sucer des jouets, les coins de la couverture, un oreiller, le côté du berceau. Le plus souvent, on peut se prendre le poing dans la bouche: on ne peut certainement pas le perdre et personne ne peut l’enlever. Aidez votre bébé, offrez-lui des rongeurs en silicone ou des anneaux réfrigérés spéciaux. Ils contribueront non seulement à soulager la souffrance, mais serviront également de bon jouet.

Et dans cette courte vidéo pédiatre Julia Rogozina vous expliquera les principales raisons pour sucer un doigt et les moyens de vous débarrasser de cette habitude.

Les tout-petits de moins de 1 an

Si le bébé tète le doigt, il en résulte un réflexe de succion encore fort. Il se manifeste plus que d'habitude, avec le stress et les situations stressantes. Cette habitude peut survenir pendant l'excommunication.

Un rêve mauvais ou troublant engendre une fatigue qui ne disparaît pas pour vous aider au moins d’une manière ou d’une autre - l’enfant se calme en tétant. Regardez de plus près votre bébé, vérifiez s'il dort les heures qui lui sont fixées. Il convient de modifier le régime du jour, car cette habitude disparaîtra d'elle-même.

Les tout-petits et les enfants après 3 ans

Les bébés qui ont une alimentation mixte lors de la coupe des dents - en suçant la came et les doigts, compensent ce qui leur manque ou anesthésient le processus. Ceci est une variante de la norme, avec laquelle vous pouvez "ne rien faire" (mais - un inconvénient important - cela peut devenir une habitude). À cet âge, l'absence de contact avec le sein est compensée par la proximité émotionnelle, la réaction émotionnelle et le contact physique.

Les personnes très âgées et très adultes retournent à elles-mêmes en aspirant le sentiment de la présence de quelqu'un d'important (comblez le vide dans lequel devraient se trouver leur père et leur mère), la sécurité, soulage le stress émotionnel.

Ils régressent - reviennent dans le passé quand le présent est trop intense.

  • Ils retrouvent le sentiment de frontières sûres.
  • Compenser le manque de tendresse.
  • Calme-toi avant d'aller te coucher.
  • Remplissez l'espace de "l'ennui".

Pour les seuls enfants de la famille - l'occasion, d'une manière si étrange, de se détendre après des contacts excessifs (à l'école et à la maternelle).

Besoin: sécurité, confiance dans la mère, soulager les tensions excessives, retour à l'intimité et à la tendresse. Pour retrouver un sens d'importance dans la jalousie des plus jeunes. Réduire sa propre criticité, contrôler et se soustraire à la pression de la criticité, du contrôle et du perfectionnisme - ses parents et ses parents.

De 1 an à 3 ans

À cet âge, si l'enfant met encore un doigt dans la bouche, on peut alors parler de raisons psychologiques. Les catalyseurs peuvent être: une situation de tension dans la maison, une éducation stricte, un manque de contact tactile avec les parents.

S'habituer au jardin est un moment qui passe rarement sans larmes et sans peurs: aidez votre bébé à s'adapter doucement et sans douleur. Avant de sevrer un enfant de cet âge d'une mauvaise habitude, il convient de faire la lumière sur ses origines.

Que faire:

1. Trouver la source de la neurotisation - l'insécurité.

2. Réduire le possible exigeant et évaluatif.

3. Des contacts plus corporels, des massages, des jeux corporels, notamment des câlins et tout ce qui ressemble à un câlin - les câlins sont la projection de l'utérus, des jeux de cache-cache, des halabuds, etc. Joue les bébés.

4. Dessiner des mandalas, des maisons, construire quelque chose qui créerait un sens des frontières. Joue sous les couvertures.

5. Donnez à boire à partir d'une paille, d'un bol.

6. Cuire ensemble.

7. Parfois, la méthode paradoxale fonctionne: rendre la succion au doigt non seulement autorisée, mais obligatoire. J'ai écrit une ordonnance avec le sceau - «Le lundi de 15h à 15h15 pour sucer le pouce de la main droite avec un claquement de doigt. Mardi - de 16h à 16h15 - pour sucer l'index de la main gauche avec un claquement, et ainsi de suite. Pour les parents, il s'agit d'un test sérieux, pour les enfants - d'une psychothérapie paradoxale.

8. Jouez avec et dans l'eau.

9. Dessinez avec de la peinture au doigt.

Questions étranges pour un adulte:

  • Quoi - qui voulez-vous retourner - sucer, tremper?
  • Qui vous manque?
  • Voulez-vous vous lover?
  • Quelle est la tendresse pour vous?

Enfants 3-5 ans

Les premières peurs apparaissent - les ténèbres, les chiens, les héros de dessins animés. Une grande quantité d'informations entrantes peut causer une surcharge émotionnelle. Souvent, les enfants ont soit peur de raconter leurs expériences à des adultes, soit souffrent de quelque chose inconsciemment.

Dans ces cas, il convient de parler de comportement obsessionnel, qui se traduit par le fait de sucer un doigt. Отучение от вредной привычки будет проходить тяжело, нужно выбирать щадящие методы борьбы.

Старше 5 лет

Если пятилетний ребенок бывает замечен за сосанием пальца – то это повод насторожиться и обратиться за помощью к профессионалам. Souvent, dans de telles situations, vous pouvez observer des cheveux enroulés sur un doigt, se ronger les ongles, se peigner et même une toux obsessionnelle.

Tout cela indique la présence de problèmes neurologiques ou psychologiques (par exemple, agression latente, émotions de ressentiment ou de culpabilité en sandwich), qui doivent être résolus le plus rapidement possible, sans quoi ils peuvent conduire à l'apparition de maladies psychosomatiques.

Raisons pour l'amour des bébés à leurs doigts

Il y a deux raisons pour l'amour de sucer au doigt, et la seconde est une conséquence de la première. La plupart des bébés commencent à sucer leur doigt en cherchant un substitut du sein, un biberon ou un mannequin. Le réflexe de succion à la décoloration joue un rôle, de même que la présence constante du "substitut de doigt" à proximité, mais la raison principale est le remplacement de l'amortisseur. Un mamelon sur un biberon ou sur le sein de la mère est associé au lait, ce qui aide à se sentir bien, rassasié et rassasié. En l’absence de ces objets à sucer, un doigt les remplace, ce qui a également un effet bénéfique sur la psyché des enfants. Lien associatif direct: «je suce, je me calme», une sorte de réflexe acquis.

Mais une fois commencé, sucer les doigts peut devenir une habitude plus grandiose: il y a des enfants qui passent pratiquement tout leur temps libre avec un doigt dans la bouche, sans sortir en regardant des dessins animés, en attendant de la nourriture, en se promenant, presque toujours lorsque la bouche et les mains ne sont pas occupées par autre chose . Cela inclut également la succion au doigt pendant presque toute la nuit.

Les experts considèrent qu'il est normal que les enfants de moins de 4 ans se calment avant de se coucher de cette façon. En outre, beaucoup sont certains qu'avant de changer de dent, sucer un doigt au lit ne nuit pas à la morsure et constitue un moyen parfaitement sain de se reposer.

Mais que se passe-t-il si le bébé ne sort pas son doigt de la bouche, a trop souvent recours à cette méthode ou a déjà rencontré une fée et attend l’apparition de dents permanentes?

Actions stratégiques pour mettre fin à une habitude temporaire

Les habitudes de sucer un mannequin, les doigts, le bout de la couverture ou le coin d'un pyjama sont temporaires et la plupart des enfants les perdent sans nuire à leur santé. La règle principale qui aide à éviter la consolidation des habitudes et le neuroticisme de l'enfant est de ne pas forcer les événements. Des mesures violentes, des interdictions, des injures ou des tentatives d'arrêter vos mains et de frotter les doigts avec une substance amère conduisent à un manque de sédation habituelle, rendent l'enfant nerveux, insistent sur une option établie pour se détendre, ou recherchent de toute urgence une nouvelle méthode, probablement pas la meilleure (pince-ongles, crayons, etc.). masturbation).

Plus la pression exercée sur l'enfant est forte, plus son niveau d'anxiété est élevé et plus il a besoin de force pour se calmer. Les interdictions ne fonctionnent pas.

Remplacement progressif des doigts

Si le bébé n'a pas une habitude, mais plusieurs, par exemple, se coucher avec un lièvre, une couverture et un doigt dans la bouche, on peut progressivement commencer à remplacer la succion par un enveloppement de lièvre, se gratter derrière l'oreille, des mouvements calmes qui détournent l'attention et favorisent la relaxation au niveau des muscles. Avant de se coucher, le lièvre doit se caresser le ventre, se toucher le nez, se mettre les oreilles sur l'oreiller, sinon il ne s'endormira pas.

Pendant la journée, le lièvre peut également devenir l'animal de compagnie qui remplace le doigt. Le côté négatif de cette méthode est le besoin accru d'un lièvre. Positif: les enfants plus âgés refusent les jouets plus facilement que l'habitude de sucer un doigt. Par conséquent, dormir avec un jouet peut et doit être offert, même si cette tradition n’existe pas encore.

C’est intéressant d’observer l’enfant: c’est quelqu'un qui préférera porter et sentir le t-shirt de sa mère, car il sent une odeur propre à certains enfants qui ont besoin de La stimulation orale aide les légumes durs entre les repas (carottes, rondelles de concombre, pommes) ou les anneaux de dentition de formes variées. Et quelqu'un doit souvent faire un câlin, repasser, féliciter ou faire un massage relaxant avant de se coucher.

Les mains ne sont pas pour l'ennui

Un moyen énergique, mais efficace, d'empêcher un enfant d'aimer son doigt pendant la journée, lorsqu'il n'a pas besoin de se calmer, mais le fait par habitude - de prendre ses mains. Dessiner, modeler, toutes sortes de cubes, puzzles, jeux de doigts, concepteurs ou demandes de «tourner la page, tenir ceci, le mettre là, le prendre à papa» aident à éviter les situations où le doigt est libre et pénètre dans la bouche elle-même.

Ne pas fixer l'attention sur la succion

Pendant la journée ou dans un rêve, vous pouvez retirer doucement votre doigt de la bouche, mais si le bébé résiste ou met immédiatement son doigt en place, cette méthode ne fonctionnera pas. Les variantes à doigts tachés de vinaigre, d'iode, de solution saline, de vernis à ongles amer et d'autres fluides populaires ou médicamenteux ne sont pas non plus appropriées. Sans parler du mal possible, d'un changement de goût du doigt, et plus encore: pagayer ou réparer la main entière fait croire à l'enfant qu'il est coupable, se fâche et cherche à cacher son seul moyen de se calmer.

Renforcement de processus positif

Ne donnez pas d'urgence quelque chose dans vos mains et n'essayez pas de serrer un enfant dans les bras lorsqu'un doigt atteint votre bouche. Plus vous portez attention à votre doigt, plus le processus de sevrage sera lent. Au lieu de cela, il vaut la peine de renforcer les petits succès avec les mots («Bien fait, ton doigt n’a pas dormi dans ta bouche aujourd’hui, et tu n’as pas oublié de caresser le ventre du lièvre») ou avec de petits cadeaux. Pour les enfants plus âgés, vous pouvez créer un calendrier dans lequel les "doigts du week-end" seront marqués. Le plus - le plus joyeux pour toute la famille.

Stress, enfants et doigts dans la bouche

Si un grand changement a eu lieu ou est prévu: un nouveau bébé est né, bientôt il y aura un déménagement ou l'enfant ira à la maternelle, il est préférable de différer le sevrage de quelques mois. Lorsque le stress et l'anxiété augmentent, les tentatives de se débarrasser d'un doigt dans la bouche (ainsi que d'autres rituels et habitudes) peuvent entraîner une résistance importante à l'enfant. Il convient également de savoir que dans de telles situations, même sans le début du sevrage, la succion peut devenir plus fréquente et plus intense. Les adultes essaient également de prendre un bain plus souvent ou de passer une soirée dans un bon film dans une atmosphère stressante. Les sentiments des enfants sont donc tout à fait compréhensibles.

Nous devons attendre que les changements passent, que le déménagement ait lieu, que la première adaptation à la maternelle se termine, puis commence progressivement à remplacer le doigt par des méthodes de relaxation plus acceptables.

Pin
Send
Share
Send
Send